25/07/2024
Genesis et Gemini poursuivis pour infraction aux lois boursières

Un élu américain propose de « virer » le président de la SEC Gary Gensler



Le membre du Congrès américain Warren Davidson a déposé un projet de loi visant à restructurer l’autorité américaine, en licenciant notamment son patron Gary Gensler.

Certaines personnes essaient de tirer profit des tensions grandissantes entre l’industrie des cryptomonnaies et le gendarme boursier américain, la SEC.

Lundi, le membre républicain du Congrès Warren Davidson a déposé un projet de loi visant à restructurer la SEC, proposant de « virer » son actuel patron, Gary Gensler. « Les marchés financiers américains doivent être protégés d’un président tyrannique, y compris l’actuel », a déclaré l’élu américain.

« C’est pourquoi je présente un projet de loi pour remédier à l’abus de pouvoir en cours et assurer une protection qui est dans le meilleur intérêt du marché pour les années à venir. Il est temps de procéder à une véritable réforme et de virer Gary Gensler en tant que président de la SEC », ajoute-t-il.

Warren Davidson est connu pour être proche de l’industrie des cryptomonnaies depuis plusieurs années. En mai 2022, ce dernier avait déjà reproché à la SEC son manque de clarté à l’égard de l’écosystème crypto, alors que l’autorité décide mois après mois de qualifier certaines cryptomonnaies de « securities » (titres financiers) afin qu’elles tombent sous son contrôle.

Le dépôt de ce projet de loi intervient alors que le gendarme américain a assigné en justice la semaine dernière deux géants des cryptomonnaies, Binance et Coinbase.

Outre les accusations à l’égard des deux plateformes, la SEC a également qualifié 23 cryptomonnaies de securities, dont certaines font partie des plus capitalisées du marché. Dans ce contexte, les géants Robinhood et eToro ont décidé de délister certaines cryptomonnaies visées par la SEC à la vente. Depuis, le marché des cryptomonnaies peine à se relever.

Jusqu’à présent, 68 cryptomonnaies sont considérées comme des securities aux yeux de la SEC, le bitcoin et l’ether ne faisant pas partie de cette catégorie.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enter CoinGecko Free Api Key to get this plugin works.