29/01/2023
Sponsor de l'OM notamment, la société de cryptomonnaies IQONIQ fait faillite

Sponsor de l’OM notamment, la société de cryptomonnaies IQONIQ fait faillite

Crystal Palace, la Real Sociedad et l’Olympique de Marseille, LaLiga ou encore McLaren Racing ont un point commun : ils ont tous accepté un deal avec l’une des plus grosses sociétés de cryptomonnaies, IQONIQ, et ils n’auraient peut-être pas dû. Les clubs ne signent que pour un contrat de sponsoring, mais derrière, selon ce que prétend la société, les fans peuvent investir dans une cryptomonnaie, l’IQQ, pour voir les prochains maillots du club en avant-première, avoir accès à du contenu exclusif et même parfois rencontrer les joueurs.

Dans une enquête parue ce mercredi, le Times révèle qu’IQONIQ entre en liquidation et laisse plusieurs milliers de fans avec des jetons virtuels qui n’ont plus aucune valeur, ou presque (0,0038 euros ce jeudi). Contacté par le média britannique, Kazim Atilla, directeur général, a confirmé ces propos, mais a surtout insisté sur le fait que leur valeur pouvait encore remonter. En février 2020, l’OM avait signé un partenariat jusqu’en 2023 avec cette société. La Real Sociedad réclamerait encore 820 000 euros à la société basée à Monaco, là où Palace, qui a suspendu son partenariat avec IQONIQ en février 2021, envisage de lancer des actions en justice pour obtenir les paiements manquants.

En espérant sans doute ne pas être payés en crypto.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *