29/01/2023
Russie : des sanctions aussi sur les cryptomonnaies.

Russie : des sanctions aussi sur les cryptomonnaies

L’Union européenne va prendre des mesures sur les cryptomonnaies afin d’éviter que celles-ci ne permettent à la Russie de contourner les sanctions prises à son encontre pour son offensive militaire contre l’Ukraine, a déclaré mercredi Bruno Le Maire.

S’exprimant à l’issue d’une réunion avec ses homologues européens, le ministre français de l’Economie a jugé que les sanctions de l’UE contre la Russie avaient déjà « entraîné une désorganisation du système financier russe, notamment grâce au retrait du système de paiement SWIFT ». L’UE a officiellement exclu mercredi sept banques russes de ce système de messagerie interbancaire dans le cadre de ses sanctions pour l’invasion de l’Ukraine lancée par Moscou.

Large consensus

Bruno Le Maire a fait état d’un « large consensus parmi les Etats membres pour dire que nous ne pouvions pas laisser les cryptomonnaies contourner l’efficacité des sanctions financières contre la Russie ».

« Nous allons étudier tous les moyens qui nous permettront d’éviter que les sanctions financières puissent être contournées par les cryptomonnaies », a-t-il dit, tout en soulignant que les Etats membres de l’UE devaient étudier un rapport de la Banque centrale européenne (BCE) sur le sujet avant de définir les mesures exactes qui seront prises. Bruno Le Maire a répété qu’à ses yeux, le principal risque associé à ces sanctions pour l’économie européenne était celui de l’inflation.

Des volumes qui s’envolent

Les volumes d’échanges de roubles contre la cryptomonnaie Tether ont bondi lundi alors que la monnaie russe tombait à son plus bas niveau historique après les sanctions décidées pendant le week-end par l’UE et d’autres pays occidentaux.

La plate-forme d’échanges de cryptoactifs Binance a par ailleurs annoncé avoir bloqué les comptes de tous ses clients russes visés par ces sanctions.

Les autorités européennes se sont dites conscientes du risque que des cryptoactifs constituent « une voie de contournement possible » des sanctions.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *