05/02/2023
quelle est la suite pour ses clients?

quelle est la suite pour ses clients?



La plateforme de prêts de cryptomonnaies aux 1,7 million de clients s’est déclarée en faillite. Qu’en est-il du sort de ses clients, qui sont ses principaux créanciers? BFM Crypto fait le point.

L’heure est à la déception pour les clients de Celsius. La plateforme de prêts de cryptomonnaies, qui a gelé les retraits et les transferts de ses utilisateurs le 12 juin dans un contexte de forte tension sur le marché, vient de se déclarer en faillite.

Elle plonge ses 1,7 million de clients, répartis dans plus de 100 pays, dans l’incertitude de récupérer un jour leurs fonds.

Mercredi dernier, Celsius a annoncé s’être placée sous le régime américain des faillites (chapitre 11), ce qui lui permet de se restructurer tout en poursuivant son activité. Celsius « a lancé une restructuration financière pour stabiliser l’entreprise et maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes », peut-on lire sur son blog.

Sans le gel des retraits décidé le 12 juin, « leur accélération aurait permis à certains clients – les premiers à agir – d’être entièrement remboursés, laissant les autres derrière à attendre », a indiqué le comité spécial du conseil d’administration de Celsius, qui a donc choisi de traiter ses clients sur le même pied d’égalité.

« C’est la bonne décision pour notre communauté et notre entreprise », a de son côté déclaré Alex Mashinsky, cofondateur et patron de Celsius. « Je suis convaincu que lorsque nous regarderons l’histoire de Celsius, nous verrons cela comme un moment décisif, où agir avec détermination et confiance a servi la communauté et renforcé l’avenir de l’entreprise » a ajouté ce dernier ».

Les services de Celsius sont encore moins opérationnels

La société va être pour la première fois entendue par la justice ce lundi à 14h00, heure américaine. Dans un thread posté sur Twitter vendredi, Celsius a expliqué qu’elle donnerait les raisons de sa mise en faillite, tout en confirmant que la grande majorité de ses « créditeurs » étaient ses clients.

Quelle est la situation actuelle pour ses clients? A ce stade, sa mise sous faillite lui permet de continuer à payer ses employés, mais le remboursement de ses clients semble plus incertain.

Celsius n’a en effet pas demandé « l’autorisation » au tribunal de New-York « d’autoriser les retraits des clients ». « Les réclamations des clients seront traitées dans le cadre de la procédure du chapitre 11 », souligne la société.

Depuis le 12 juin dernier, et malgré la mise en faillite de la société, les clients de Celsius ne peuvent plus accéder à leurs fonds, créant de nombreuses situation de panique comme en attestent les nombreux commentaires sur la plateforme Reddit.

Pour rappel, Celsius était l’une des principales plateformes de prêts (ou lending/staking de cryptomonnaies), qui consiste à prêter ses cryptomonnaies sur une blockchain contre des intérêts. La société proposait des taux d’intérêt à plus de 18% pour les épargnants, mais à seulement 0,1% pour les emprunteurs.

Depuis l’annonce de sa faillite, certains services ont été restreints selon un document publié par la société. De fait, alors que les clients pouvaient continuer d’accumuler des intérêts sur les cryptomonnaies déposées sur la plateforme, cette option est interrompue. De même, si jusqu’à présent les clients pouvait encore contracter des prêts sur la plateforme, cela n’est plus possible.

« Récupérer de l’argent à un prix réduit »

Mais un point intéressant ressort de ce même document. Parmi les « prochaines étapes » envisagées par la société, cette dernière évoque celle d’arriver à un « plan » en vertu du chapitre 11 qui concerne ses clients.

Ce plan « donnera aux clients la possibilité, à leur choix, de récupérer de l’argent à un prix réduit ou de rester dans un stratégie de long terme dans les cryptomonnaies (ii) maximisera les rendements pour les parties prenantes et (iii) réorganisera l’entreprise Celsius », souligne la société.

Un trou de 1,2 milliards de dollars pour rembourser ses clients

Mais pour pouvoir rembourser ses clients, il est important de savoir quelles sont les réserves actuelles de la société.

Dans son communiqué de presse officiel, la société assure disposer de 167 millions de dollars de trésorerie qui lui « permettra de disposer de liquidités suffisantes pour soutenir certaines opérations pendant le processus de restructuration ».

Mais le même document évoqué plus haut fait état de sa santé financière, et les choses ne sont pas réjouissantes.

En effet, la société a vu ses actifs se réduire de 17,8 milliards depuis le 30 mars, passant de 22,1 milliards à cette période, à seulement… 4,3 milliards au 13 juillet. A ce stade, la société doit 5,5 milliards de dollars à ses créanciers, dont 4,7 milliards rien qu’à ses clients. Or, le calcul est vite fait: si elle ne dispose que de 4,3 milliards de dollars et doit rembourser 5,5 milliards de dollars, cela fait un « trou » de 1,2 milliard de dollars dans les réserves de Celsius.

Concrètement, cela veut dire qu’il manque déjà 1,2 milliard de dollars à Celsius pour rembourser ses créanciers. La société devrait chercher à combler ce manque en trouvant des investisseurs ou bien de nouveaux créanciers. Mais un tel trou dans ses réserves pourraient lui faire encore perdre de la crédibilité.

C’est notamment la mauvaise gestion de ses réserves qui avait refroidi le patron de la plateforme d’échanges FTX, Sam Bankman-Fried, qui voulait « sauver » Celsius il y a encore quelques semaines.

Une histoire de faillite qui rappelle celle de Mt Gox

Compte tenu de ces éléments, la procédure des clients pour retrouver leurs fonds sera sans doute longue et fastidieuse.

Cette histoire n’est pas sans rappeller le cas de la plateforme centralisée d’échange de cryptomonnaies Mt Gox, qui a fait faillite en 2014 suite à un piratage de 750.000 bitcoins. Elle a laissé ses clients sans aucune certitude de récupérer un jour leurs fonds.

Bien que le sort de Celsius, qui est dans la tourmente suite à l’effondrement de la blockchain Terra (premier crypto-krach de mi-mai) et de la plateforme Mt Gox sont différents, on peut trouver des similitudes sur la question de la restitution des fonds à leurs clients.

Les deux plateformes étaient des plateformes dites centralisées, c’est à dire que leurs clients leur faisaient confiance pour gérer elles-même leurs cryptomonnaies, qu’ils déposaient ainsi sur la plateforme.

MtGox avait elle aussi engagé un processus de mise en faillite en 2014, après avoir également gelé l’accès aux fonds de ses clients suite au piratage des bitcoins sur la plateforme. Deux ans après sa mise en faillite, elle avait indiqué à ses clients qu’ils retrouveraient un jour leurs cryptomonnaies, leur proposant de faire une demande de restitution de leurs cryptomonnaies.

La semaine dernière, soit huit ans après la faillite de la société, une lueur d’espoir est apparue pour ses clients. MtGox leur a en effet proposé de pouvoir récupérer leurs cryptomonnaies perdues soit en bitcoins, en bitcoins cash ou en dollars.

La société n’a en revanche donné aucune date précise de remboursement, qui pourrait avoir lieu dans l’année, comme dans plusieurs années encore, laissant encore ses clients dans l’incertitude.

Mais cette annonce donne tout de même une lueur d’espoir pour ses anciens clients qui veulent toujours y croire: voir à ce sujet notre enquête sur ces Français qui se battent pour récupérer leurs bitcoins.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *