13/06/2024
Ikea a fait appel à Apple pour développer une application de réalité augmentée qui sera disponible dès le mois d'octobre.

qu’attendre de la WWDC 23 ?


Ce lundi à 19h (heure de Paris), Apple donne le coup d’envoi de la WWDC 23, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs. Le casque de réalité mixte devrait en être le point d’orgue.

Chez Apple, c’est l’heure des dernières répétitions. Lundi à 19h (heure de Paris, 10h à Cupertino), le cœur de l’Apple Park va résonner des clameurs de développeurs présents pour assister à la keynote d’introduction de la WWDC 23 et découvrir toutes les nouveautés. Ils assisteront peut-être à bien plus que ça, à une petite révolution: un produit tout nouveau, prêt à redonner ses lettres de noblesse à la marque et à chambouler l’industrie.

Ce n’est pas faire offense au HomePod, présenté lors d’un événement similaire en 2018, que de dire que la dernière véritable innovation d’Apple remonte déjà à 2014 et à la présentation de l’Apple Watch. Il y eut aussi entre temps l’arrivée des AirPods, qui ont démocratisé le marché des écouteurs sans fil et enrichis les caisses maison. Mais comme le HomePod, ils n’ont pas apporté de révolution sur le fond ou la forme, juste peaufiné et rentabilisé une recette pré-existante.

Même si elle n’était pas la première du genre, l’Apple Watch a créé un tout nouveau segment de marché qu’elle domine assez aisément en termes de ventes, bien qu’étant exclusive à l’iPhone et à son propre système d’exploitation (watchOS). C’est sans doute ce que Tim Cook et les siens espèrent réitérer en dévoilant (enfin) le casque de réalité mixte murmuré. Certes, il ne sera pas le pionnier, le marché étant déjà trusté par Microsoft et son HoloLens, ou même Meta et son Meta Quest Pro capable de tout. Mais on sait qu’Apple ne se lance jamais à l’aventure et que si produit il y a bien, il va porter la réalité augmentée au moins à un tout autre niveau. Reste à savoir pour en faire quoi.

Le casque enfin!

Les fantasmes et rumeurs vont bon train. Longtemps les informations en fuite ont laissé entendre que deux casques (ou un casque et une paire de lunettes) cohabitaient dans les laboratoires de la R&D de l’Apple Park. Il s’agirait finalement d’un casque proposant des expériences en réalité virtuelle et réalité augmentée. Tim Cook n’a jamais caché sa préférence pour la seconde par rapport à la première, y voyant davantage de possibilités, notamment avec le soutien de l’iPhone. Ces dernières années, l’entreprise a d’ailleurs multiplié les possibilités en réalité augmentée grâce au capteur LiDAR au dos des iPhone Pro et iPad Pro. Et l’on dénombre plus de 14.000 applications compatibles au sein de l’App Store, que ce soit pour l’éducation, la décoration, l’architecture, le travail ou les jeux.

Ikea a fait appel à Apple pour développer une application de réalité augmentée qui sera disponible dès le mois d'octobre.
Ikea a fait appel à Apple pour développer une application de réalité augmentée qui sera disponible dès le mois d’octobre. © Ikea

Annoncé sous le nom possible de “Reality Pro” ou “Apple Reality Glasses”, le casque aurait possiblement des allures de masque assez fin, un peu à l’image du Quest 3 dévoilée par Meta la semaine passée. Il s’agirait donc d’un casque autonome (comme le Quest Pro, le Quest 2 ou encore le Valve, le HTC Vive XR Elite), s’appuyant sur une batterie externe reliée pour pouvoir tenir plus longtemps. L’appareil serait de très haute volée technologique.

Si Apple n’a évidemment pas officialisé son arrivée prochaine, le Reality Pro profiterait cependant d’applications maison déclinées en réalité virtuelle (Safari, Apple TV, FaceTime, Freeform…). Si l’incertitude demeure quant aux usages du produit, avec ou sans iPhone, mais aussi sa cible réelle (tout public ou pro seulement), le prix pourrait être assez rédhibitoire pour certains, autour des 3000 dollars. Les interrogations demeurent sur le but réel de cette tentative d’Apple, qui a peut-être gardé des options dans sa poche.

Un MacBook qui voit plus grand

L’an dernier, Apple avait dévoilé son MacBook Air avec puce M2 et un nouveau design. Mais ce n’est pas pour autant que les produits sont monnaie courante en juin. Ce fut longtemps plutôt un événement rare. Cette année pourrait une fois de plus faire mentir les habitudes. Si la puce M3 ne devrait pas être présentée, il se murmure quand même qu’un nouvel ordinateur devrait faire son apparition, sous puce M2 (de base, Max, Pro ou Ultra, nul ne sait).

Le MacBook Air M2 d'Apple
Le MacBook Air M2 d’Apple © Apple

Depuis longtemps, les fans de MacBook Air attendent un écran plus grand. Traditionnellement en format 13 pouces (ou 13,6 pouces), la diagonale d’écran pourrait grimper à 15 pouces, dans un design identique à celui de 2022. Côté résolution, on se rapprocherait de celle du MacBook Pro 14 pouces (3024 x 1964 pixels), selon Bloomberg.

Pour satisfaire les pros qui l’avaient plébiscité malgré son prix déjà élevé, le Mac Studio, l’ordinateur compact et design aux multiples connectiques, pourrait faire un bond en possibilités en passant sous puce M2 Pro, Max ou Ultra. Reste à savoir si Apple optimisera aussi l’écran qui l’avait accompagné, le Studio Display, produit intéressant, mais limité sur plusieurs aspects. Et les développeurs attendent toujours désespérément le retour d’un Mac Pro enfin sous puce Apple Silicon. S’il faut développer de puissantes applications pour le casque, cela pourrait être l’année ou jamais de lui offrir une seconde jeunesse.

iOS 17 a minima, watchOS 10 au maximum de ses possibilités

La WWDC, c’est avant tout chaque année le moment de découvrir les futurs systèmes d’exploitation des appareils Apple, notamment iOS. La version 17 ne devrait pas être la plus révolutionnaire après de nombreuses modifications apportées par iOS 16 l’an dernier que l’entreprise s’est félicitée de voir si vite et tant adopté par ses utilisateurs. Cependant, plusieurs ajouts sont à prévoir.

Posé à l’horizontale, l’écran verrouillé de l’iPhone pourrait prendre l’apparence d’un écran intelligent façon Google Nest Hub ou Amazon Echo Show, avec toutes les informations à vue d’œil (domotique, agenda, rappels, infos…), annonce Bloomberg. Selon le Wall Street Journal, iOS 17 pourrait déployer une sorte de journal intime pour y retranscrire ses pensées et activités quotidiennes au fil de l’eau.

Côté santé, iOS 17 pourrait hériter de nouveaux outils permettant de traquer les émotions et de surveiller sa vision. Une application Santé qui pourrait enfin arriver sur iPad. Annoncé en partenariat avec Google, le nouveau système pour alerter en cas de suivi intempestif par balise Bluetooth en tous genres (AirTag, Tile, Samsung SmartTag, Chipolo, etc.) devrait également être évoqué.

L'AirTag d'Apple
L’AirTag d’Apple © Apple

Comme souvent, iOS s’enrichira d’options pour l’accessibilité. Apple en a récemment présenté comme la possibilité de synthétiser sa propre voix et de la transformer ainsi en outil pour retranscrire vocalement vos écrits si vous veniez à ne plus pouvoir parler. Il sera aussi question d’écran d’accueil simplifié pour accéder aux principales applications d’un clic sur une tuile plus grosse.

Vers l’arrivée d’un App Store alternatif

Mais un sujet qui retiendra l’attention, c’est la façon dont Apple pourrait répondre à la demande de l’Union européenne d’ouvrir son App Store à la concurrence avec le Digital Market Act. L’entreprise a jusqu’en mars 2024 pour s’y conformer alors qu’elle a longtemps bataillé pour interdire toute autre boutique de téléchargement d’applications, invoquant la sécurité de ses appareils. Apple a déjà mis en branle sa campagne de communication pour rappeler combien son store est sécurisé, salutaire pour les développeurs qui se prêtent au jeu et profitent des millions de dollars/euros redistribués grâce à lui. Un autre store pour la forme, tout en gardant ses développeurs dans son sérail.

Si macOS, le système d’exploitation des MacBook Air, MacBook Pro, iMac et autres Mac, sera aussi au menu avec quelques petites améliorations, on attend surtout beaucoup de nouveautés pour l’Apple Watch avec watchOS 10. Des widgets sont évoqués pour prendre place sur l’écran plus facilement que les simples complications qui peuvent s’afficher de manière restreinte (fuseaux horaires, agenda, forme, musique, appel, météo…). Les usages des boutons et de la couronne digitale devraient être repensés pour mieux gérer les widgets. Apple aurait enfin accepté la possibilité aussi de synchroniser sa montre connectée avec un iPad ou un Mac et plus seulement l’iPhone.

Le voile sera levé sur tout cela lundi dans ce qui pourrait être “l’une des conférences WWDC d’Apple les plus longues jamais tenues”, d’après Mark Gurman, le journaliste spécialisé de Bloomberg. Quand on sait qu’elles ont parfois atteint les 2h45, il va falloir prévoir du temps dans la soirée pour tout découvrir.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enter CoinGecko Free Api Key to get this plugin works.