03/10/2023
Quand les crypto-pirates de Corée du Nord financent le programme nucléaire du pays

Quand les crypto-pirates de Corée du Nord financent le programme nucléaire du pays



En 5 ans, plus de 3 milliards de dollars ont été volés par des pirates de Corée du Nord. Selon les autorités américaines, cet argent a permis de financer 50% du programme nucléaire du pays.

Ce lundi matin, gros plan sur la Corée du Nord, qui se distingue au rang des plus grands hackers du monde de cryptomonnaies, principalement pour financer son programme de recherche nucléaire.

Selon le Wall Street Journal, cette histoire ressemble à un roman d’espionnage. Du côté du renseignement et du Trésor américain, on estime que la Corée du Nord a formé un gigantestque réseau opérationnel de hackers cachés à travers le monde. Chaque membre se faisait passer pour du personnel d’entreprise spécialisé dans l’informatique ou encore des recruteurs dans la tech, pour réaliser des piratages. Selon les analystes américains, il s’agit d’une véritable « shadow workforce », une sorte de coopérative mondiale de hackers, aux procédés de plus en plus sophistiqués.

3 milliards de dollars

Des groupes organisés autour d’un noyau dur, une équipe connue de pirates redoutés, baptisée Lazarus, active depuis une dizaine d’années, sont notamment derrière de grandes attaques l’année dernière autour des blockchains de jeu, comme celle du jeu d’animaux de compagnie Axie Infinity où plus de 600 millions de dollars ont été volés aux joueurs.

« Il s’agit du plus gros butin du pays en cinq ans de vols numériques qui ont rapporté plus de 3 milliards de dollars aux Nord-Coréens, selon la société d’analyse de la blockchain Chainalysis », rapporte le Wall Street Journal.

Selon les autorités américaines, « cet argent sert à financer environ 50% du programme de missiles balistiques de la Corée du Nord, qui a été développé en tandem avec ses armes nucléaires », ajoute le média. Les voleurs de cryptomonnaies ont lancé leurs premières attaques en 2018.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *