01/03/2024
Le gestionnaire d'actifs en cryptomonnaies Grayscale poursuit le régulateur boursier américain

quand la chute va-t-elle s’arrêter?



Depuis plusieurs jours, la reine des cryptomonnaies traverse une période de turbulences, avec une fragilité autour des 40.000 dollars.

Le marché des cryptomonnaies est à la traîne cette semaine, avec un bitcoin qui peine à tenir au-dessus des 40.000 dollars. L’actif, qui s’échange tout juste au dessus de ce seuil à 9h30 ce jeudi 25 janvier reste en chute de 6,5% sur une semaine. La correction se poursuit plus fortement du côté de l’ether, qui perd 13% en une semaine.

Quand cette baisse va-t-elle s’arrêter? C’est la question que tout le monde se pose, avec tous les indicateurs qui semblent être liés au bitcoin. Pendant des semaines, il y a eu un grand débat sur la question de savoir si les ETF bitcoin spot provoqueront une accélération des cours du bitcoin et du marché des cryptomonnaies ou si les investisseurs « vendront la nouvelle ».

Tendance à la vente

Depuis leur arrivée sur le marché le 10 janvier, la réponse est sous nos yeux, d’autant que l’on a en plus une multiplication de baleines, ces investisseurs cryptos qui possèdent d’énormes positions, qui revendent en masse leurs bitcoins. L’intérêt des ETF, ces nouveaux produits financiers, c’est précisément de pouvoir jouer la tendance du bitcoin sans en posséder réellement. Donc pourquoi s’exposer? La tendance est donc à la vente. Mais précisément, cette baisse de valeur continue du bitcoin va aussi entraîner une baisse de la valeur des ETF et donc réduire leur intérêt. Cela a donc un double effet sur les cours et il y a donc un risque de déception sur l’année 2024, comme l’a anticipé la banque JP Morgan.

Si l’on se fie à l’analyse graphique sur le bitcoin, encore une fois, point de salut avant une zone en plus assez large qui se présente entre 34.000 dollars et 37.000 dollars. Ce qui nous donne, si on prend la borne basse, un potentiel de baisse de 15% encore avant de progressivement se stabiliser. Il faut tout de même remettre les choses en perspective. Le bitcoin gagne toujours 73% sur un an et quasiment 17% sur 3 mois.

Mais il est clair que ce moment charnière va marquer l’histoire de la reine des cryptomonnaies. Comme quoi, son entrée dans la sphère financière classique se fait à la dure.

Antoine Larigaudrie, avec Pauline Armandet



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *