30/01/2023
Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse

Pour le PDG de la plateforme d’échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse

Le jeune P.-D.G. de FTX a émis des critiques à l’encontre du bitcoin © The Financial Times

FTX a beau être une jeune plateforme d’échange en crypto-monnaies en plein essor, son président-directeur général, Sam Bankman-Fried, n’est pas un fervent défenseur du bitcoin (BTC).

Parmi ses justifications, M. Bankman-Fried invoque notamment une inefficacité de cette crypto-monnaie ainsi qu’un impact environnemental trop élevé.

Des motifs invoqués qui ne datent pas d’hier

Dans une interview accordée au Financial Times le 17 mai dernier, le P.-D.G. de FTX Sam Bankman-Fried voit l’avenir du bitcoin comme un « actif, une marchandise ou encore une réserve de valeur » plutôt qu’une crypto-monnaie, tout en le comparant avec la manière dont l’or est employé actuellement.

Tout d’abord, le BTC serait « inefficace », ce qui ne lui permettrait pas d’en faire un « système de paiement » à grande échelle. Il faut dire qu’il serait au mieux possible de traiter trois transactions en BTC par seconde, quand le système Visa, de son côté, serait en mesure d’en traiter 56 000/seconde, bien qu’il n’en ait à effectuer que 2 000/seconde actuellement.

De quoi ravir des pays tels que le Salvador qui ont donné cours légal au bitcoin au cours de la dernière année, et rejoindre, pour Bankman-Fried, le positionnement de structures internationales telles que la Banque mondiale sur le sujet.

En effet, en plus de sa volatilité, M. Bankman-Fried évoque à son tour l’impact environnemental du bitcoin. Très souvent pointés du doigt pour sa consommation d’électricité, mais aussi d’appareils et de composants électroniques divers nécessaires pour le miner, le BTC et ses mineurs ont notamment subi des restrictions dans certains pays, tels que le Kosovo. D’autres, tels que la Chine, ont carrément interdit le minage sur leur territoire.

Pendant ce temps, la valeur du bitcoin continue de chuter

Plutôt que la « preuve de travail » par le minage, le P.-D.G. de FTX souhaite que la « preuve d’enjeu » soit une alternative davantage employée, dans la lignée de la blockchain Ethereum et l’une des principales crypto concurrentes du bitcoin, l’Ether (ETH). Mais dans tous les cas, même si Sam Bankman-Fried a tenté de se justifier sur Twitter en rapportant que le Financial Times a soigneusement cherché à mettre en avant ses propos les plus polémiques sur le BTC, cela ne va pas accroître la confiance en cette crypto des acheteurs et vendeurs sur sa plateforme.

FTX, valorisée à près de 32 milliards de dollars en février dernier, demeure l’une des principales plateformes d’échange en cryptos, mais pour ce qui est de la valeur du bitcoin, la dynamique est toute autre. Ce dimanche 22 mai 2022 à 20 h, un BTC s’échange contre 28 314 euros. Une somme bien modique comparée aux 56 278 euros/pièce atteints le 12 novembre 2021, puisqu’il faut remonter au 16 juillet 2021 pour retrouver une valeur aussi faible.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *