24/04/2024
Polygon 2.0 introduit des mises à niveau pour exploiter la « couche de valeur » d'Internet

Polygon 2.0 introduit des mises à niveau pour exploiter la « couche de valeur » d’Internet



Le 12 juin, Polygon Labs annoncé « Polygon 2.0 », un ensemble de mises à niveau qui cherche à établir la « couche de valeur » d’Internet, qui, selon la société, permettra aux utilisateurs « de créer, d’échanger et de programmer de la valeur ».

Selon une annonce partagée sur Twitter, « Polygon 2.0 est un ensemble de mises à niveau qui réinventent radicalement presque tous les aspects de Polygon, de l’architecture de protocole à la tokenomics en passant par la gouvernance. Il s’agit d’une feuille de route sur la façon dont Polygon deviendra la couche de valeur, offrant une évolutivité illimitée et une liquidité unifiée via la technologie ZK.

Polygon 2.0 est conçu pour être un réseau de chaînes interconnectées alimenté par la technologie Zero-Knowledge (ZK), une technique cryptographique qui permet à une partie, appelée le prouveur, de prouver la validité d’une déclaration à une autre partie, connue sous le nom de vérificateur, sans révéler aucune information supplémentaire au-delà de la validité de la déclaration. Selon Polygon Labs;

« Le réseau peut prendre en charge un nombre pratiquement illimité de chaînes et les interactions inter-chaînes peuvent se produire en toute sécurité et instantanément, sans hypothèses de sécurité ou de confiance supplémentaires. Évolutivité illimitée et liquidité unifiée. »

À la base, Polygon 2.0 unifiera les protocoles offrant «une utilisation transparente sur zkEVM, PoS et Supernets», donnant «l’impression que vous utilisez une seule chaîne», a déclaré Ryan Wyatt, président de Polygon Labs, sur Twitter. De plus, il a mentionné «Token évolution» et «gouvernance décentralisée à long terme» comme quelques-uns des points forts de la technologie.

Polygon devrait révéler plus de détails sur la technologie dans les semaines à venir.

En relation : Google Cloud pour optimiser les performances de mise à l’échelle de Polygon zkEVM

Le 7 juin, Wyatt a témoigné devant le comité de la Chambre des États-Unis sur le thème de la démocratisation d’Internet et du potentiel du Web3 et de la technologie blockchain. Le sous-comité du comité sur l’innovation, les données et le commerce a exploré l’avenir de ces technologies et les défis réglementaires qu’elles présentent.

Au cours de l’audience, Wyatt a souligné le rôle de la blockchain dans la résolution du problème « d’extraction de valeur » qui prévaut dans le paysage Internet actuel. Il a expliqué que Web3, activé par des systèmes décentralisés et transparents, offre une solution en démocratisant Internet et en donnant aux utilisateurs le contrôle de leurs données. Wyatt a souligné l’importance de construire un écosystème de blockchain bien réglementé aux États-Unis, en soulignant les avantages potentiels pour les utilisateurs et l’économie globale. L’audience a eu lieu peu de temps après que la Securities and Exchange Commission a intenté des poursuites contre les principaux échanges de crypto, ajoutant encore plus de pertinence aux discussions sur la réglementation et le développement de l’industrie.

Magazine: « Responsabilité morale » : la blockchain peut-elle vraiment améliorer la confiance dans l’IA ?