01/03/2024
Meta s'associe à un centre de formation français pour initier 30 000 personnes à l'IA

Meta s’associe à un centre de formation français pour initier 30 000 personnes à l’IA



L’entreprise américaine Meta et le centre de formation français Simplon ont annoncé dimanche un partenariat pour proposer au grand public une initiation à l’intelligence artificielle (IA). Leur objectif est de « sensibiliser » 30 000 personnes « aux premières notions et à la prise en main » de l’IA générative.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Le géant américain Meta – maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp – et Simplon, centre de formation français spécialisé dans le numérique, ont annoncé dimanche 11 février un partenariat pour proposer au grand public une initiation à l’intelligence artificielle (IA), espérant toucher 30 000 personnes.

Les deux entités lancent ainsi les « Ateliers d’initiation IA », une initiative inédite, gratuite et ouverte à tous, sans prérequis, qui a pour but de « sensibiliser les Français aux premières notions et à la prise en main de l’intelligence artificielle générative », ont-elles indiqué dans un communiqué.

À lire aussiLa folle année 2023 de l’intelligence artificielle

« Nous voulons sensibiliser les Français à cette rupture technologique », affirme auprès de l’AFP Laurent Solly, vice-président de Meta pour la région Europe du Sud. L’entreprise finance en partie cette formation, sans préciser le montant.

Ces ateliers d’une demi-journée, qui devraient débuter à partir de mars, seront dispensés en ligne en temps réel, pour permettre une interaction avec les élèves, et dans huit villes françaises : Marseille, Lyon, Paris, Lille, Nantes, Rennes, Montpellier et Bordeaux.

Ils seront axés autour de trois points : une explication théorique de l’IA générative et des outils existants, une prise en main des différents modèles et une sensibilisation aux limites et aux biais induits par cette technologie. « Nous sommes convaincus qu’on ne peut pas utiliser l’IA si on ne comprend pas ce que c’est et son fonctionnement », insiste Frédéric Bardeau, président de Simplon.

À voir aussiIntelligence artificielle : la France dans les starting-blocks

Une « première mondiale » pour Meta

Pour la partie sensibilisation aux impacts et aux limites de l’IA, les deux entreprises s’appuieront sur un troisième partenaire, l’association Impact AI, qui milite pour une IA « responsable ».

Meta et Simplon précisent que les IA utilisées dans les ateliers seront diversifiées et ne se limiteront pas aux modèles conçus par l’entreprise américaine.

À la tête du centre de formation français aux métiers du numérique créé en 2013, Frédéric Bardeau entend s’appuyer sur le réseau développé par Simplon pour attirer des élèves : « Nous allons continuer de travailler avec France Travail, mais aussi avec des chambres de commerce et d’industrie (CCI) régionales et des associations », précise-t-il.

Laurent Solly revendique avec cette initiative une « première mondiale » pour Meta, qui pourrait servir de test avant de déployer le principe dans d’autres pays.

Meta et Simplon ont déjà collaboré en lançant une « Académie du métavers » en 2022 et ont également noué un partenariat permettant à des élèves d’être apprentis au sein de l’entreprise.

Avec AFP



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *