24/04/2024
Certaines plateformes seraient "secrètement insolvables" estime Sam Bankman-Fried

Malgré la fragilisation de Binance, le marché crypto tient bon



Le régulateur boursier américain a assigné en justice les deux géants des cryptos Coinbase et Binance. Les deux principales cryptomonnaies, le bitcoin et l’ether, tiennent le cap.

La filiale américaine de Binance a annoncé jeudi suspendre les dépôts en dollars américains (USD) et qu’elle avait informé ses clients que leurs partenaires bancaires se préparaient à interrompre temporairement les canaux de retraits en monnaie « fiat » dès le 13 juin.

Cette décision intervient alors que l’autorité des marchés financiers américains a assigné en justice la plateforme d’échange de cryptoactifs. L’avis de la Securities and Exchange Commission (SEC) sur les cryptomonnaies est « extrêmement agressive et intimidante », a déclaré Binance US sur Twitter. Les opérations de trading, de staking et les retraits en cryptomonnaie seront maintenus, a indiqué Binance US dans une note envoyée à ses clients.

Le régulateur américain avait déclaré plus tôt dans la journée de jeudi être favorable à un gel des actifs de Binance, selon un document déposé par la SEC auprès d’un tribunal fédéral et rendu public.

« Binance US est une entreprise beaucoup plus petite que son groupe international. L’arrêt des retraits va évidemment susciter beaucoup d’inquiétude et de panique », a déclaré Matthew Dibb, directeur des opérations de la plateforme crypto singapourienne Stack Funds.

« Mais la semaine dernière, Binance a été la cible de commentaires quotidiens de la SEC et des régulateurs, il fallait donc s’y attendre. »

Peu d’impact sur les cryptos

Les prix des cryptomonnaies ont à peine réagi à la nouvelle, le bitcoin baissé de moins de 2 % en l’espace d’une semaine, s’échangeant à 26.600 dollars ce vendredi à 10h55. De même, l’ether a perdu 2,6 % de sa valeur en une semaine, s’échangeant au dessus des 1800 dollars. En revanche, si le jeton BNB de Binance a baissé de 1,76% à 238,69 dollars, il a perdu 15 % de sa valeur en une semaine.

« La réaction des marchés a été extrêmement discrète jusqu’à présent. Soit le marché a ignoré (ce développement), soit il ne l’a pas encore compris », estime Tony Sycamore, analyste de marché chez IG Markets.

Le secteur des cryptomonnaies a attaqué le président de la SEC américaine, Gary Gensler, ces derniers jours à la suite des poursuites judiciaires engagées par l’agence, qui réplique ne pas vouloir écraser l’industrie crypto aux Etats-Unis.

« Avec des contrôles réglementaires qui se poursuivront, les plateformes, les émetteurs de stablecoins et les acteurs du secteur se spécialiseront davantage dans différents rôles afin de fournir collectivement la meilleure expérience utilisateur », estime Wayne Huang, cofondateur et patron de la plateforme crypto XREX.

Pauline Armandet avec Reuters



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *