25/07/2024
Les législateurs américains déposent une "SEC Stabilization Act" pour licencier Gary Gensler

Les législateurs américains déposent une « SEC Stabilization Act » pour licencier Gary Gensler



Le représentant des États-Unis, Warren Davidson, a présenté le «SEC Stabilization Act» à la Chambre des représentants, annoncé le 12 juin. L’une des principales dispositions du projet de loi est de licencier le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler.

Davidson a dit dans un rapport:

« Les marchés de capitaux américains doivent être protégés d’un président tyrannique, y compris l’actuel. C’est pourquoi je présente un projet de loi pour remédier à l’abus de pouvoir en cours et assurer une protection qui est dans le meilleur intérêt du marché pour les années à venir. Il est temps de procéder à une véritable réforme et de renvoyer Gary Gensler en tant que président de la SEC. »

Davidson a déclaré son intention de présenter le projet de loi plus tôt cette année. Il fait cette annonce en réponse à un tweet du chef juridique de Coinbase, Paul Grewal. Le représentant Tom Emmer est le co-auteur du projet de loi. Emmer a dit« La SEC Stabilization Act apportera des changements de bon sens pour s’assurer que les priorités de la SEC vont aux investisseurs qu’elle est chargée de protéger et non aux caprices de son imprudent président. »

Selon Fox News, le projet de loi serait retirer Gensler de ses fonctions et redistribue le pouvoir entre le président de la SEC et les commissaires. Il ajouterait également un sixième commissaire à l’agence, interdirait à tout parti de détenir la majorité au sein de la commission et créerait un poste de directeur exécutif.

Bien que les législateurs n’aient pas mentionné la crypto-monnaie dans leurs déclarations, Davidson et Emmer sont connus pour être pro-crypto et critiques du leadership de Gensler à la SEC. Emmer a, par exemple, qualifié Gensler de « régulateur de mauvaise foi », et Davidson est le vice-président du nouveau sous-comité du House Financial Services Committee sur les actifs numériques, la technologie financière et l’inclusion.

Un porte-parole de la SEC a refusé de commenter lorsqu’il a été approché par Cointelegraph.