01/03/2024
coingape

Les appels pourraient retarder la fin du procès auprès de la SEC


La bataille juridique en cours entre la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et Laboratoires Ripple, la société à l'origine de la crypto-monnaie XRP, est sur le point de prolonger jusqu'en 2026 en raison de la probabilité d'appels. Au cours de la phase de réparation, l'affaire a connu de nombreux développements qui ont ajouté à la complexité de la procédure. Avec XRP et SEC Bien ancrés dans leurs positions, la possibilité d'un appel après la phase de recours pourrait retarder une résolution finale bien au-delà du délai initialement prévu.

XRP contre. Procédures judiciaires et calendrier de la SEC

Le procès, qui a attiré l'attention du monde de la crypto-monnaie, repose sur les allégations de la SEC selon lesquelles Ripple aurait procédé à des offres de titres non enregistrées par le biais de sa vente de XRP. Alors que l’affaire progresse devant le juge Analisa Torres pour un jugement final attendu à l’été 2024, la possibilité que l’une ou l’autre des parties fasse appel de la décision se profile. Si un appel était déposé, la Cour d’appel du deuxième circuit réexaminerait l’affaire en 2025, prolongeant ainsi le délai.

Si le deuxième circuit confirme la décision du juge Torres et qu'aucune partie ne cherche à porter l'affaire devant la Cour suprême, le procès pourrait se conclure d'ici 2025 ou 2026. Cependant, un désaccord au sein du deuxième circuit pourrait voir l'affaire renvoyée au juge Torres pour une nouvelle décision, prolongeant potentiellement la bataille juridique jusqu’en 2026 ou au-delà. Ce scénario souligne la nature prolongée des litiges juridiques dans les secteurs financier et technologique, en particulier ceux impliquant des questions nouvelles comme la réglementation des cryptomonnaies.

La SEC a déjà montré une propension à faire appel, comme en témoigne sa tentative infructueuse de contester le jugement sommaire du juge Torres sur les ventes programmatiques et autres distributions de XRP, qui étaient considérés comme des non-titres. Cela indique que la SEC est prête à prolonger la bataille juridique en vue d'obtenir une issue favorable. La phase de recours, visant à déterminer les sanctions appropriées pour les violations présumées de la loi par Ripple, devrait se terminer cette année, ouvrant la voie à d'éventuels appels.

D'autre part, Ripple doit se soumettre les dossiers financiers, y compris les états audités de 2022 à 2023 et les contrats régissant les ventes institutionnelles après la plainte. Cet aspect de l'affaire met en évidence l'examen approfondi des pratiques financières de Ripple et les implications plus larges pour le paysage réglementaire du secteur des cryptomonnaies.

Impact sur le marché et la réglementation

Le résultat de ce procès présente un intérêt considérable pour les investisseurs, les organismes de réglementation et le secteur des cryptomonnaies. Une bataille juridique prolongée pourrait affecter la stabilité du marché et la confiance des investisseurs dans le XRP et les actifs numériques similaires. De plus, l’affaire est étroitement surveillée comme indicateur des futures mesures réglementaires contre d’autres crypto-monnaies et projets de blockchain.

Au fur et à mesure que la procédure judiciaire se déroule, les parties prenantes sont parfaitement conscientes du potentiel de cette affaire de créer un précédent en matière de classification et de réglementation des actifs numériques. La position agressive de la SEC reflète son engagement à faire respecter les lois sur les valeurs mobilières dans un espace de cryptographie en évolution rapide, tandis que la défense de Ripple souligne la volonté du secteur de clarifier et de traiter équitablement la réglementation.

Le procès SEC contre Ripple représente un moment critique à l’intersection du droit, de la technologie et de la finance. Avec la possibilité d'appels pour prolonger l'affaire jusqu'en 2026 ou au-delà, la communauté des cryptomonnaies reste à l'écoute, dans l'attente d'une résolution qui pourrait façonner le paysage réglementaire pendant des années. Alors que les deux parties se préparent aux prochaines phases de cette saga juridique, les implications plus larges pour l’innovation, la réglementation et la dynamique du marché dans le domaine des actifs numériques continuent de se dévoiler.

Lire aussi : Comment un ETF XRP pourrait transformer la dynamique du marché de la cryptographie

✓ Partager :

Maxwell est un analyste crypto-économique et passionné de Blockchain, passionné par le fait d'aider les gens à comprendre le potentiel de la technologie décentralisée. J'écris beaucoup sur des sujets tels que la blockchain, la crypto-monnaie, les jetons, etc. pour de nombreuses publications. Mon objectif est de diffuser les connaissances sur cette technologie révolutionnaire et ses implications pour la liberté économique et le bien social.

Le contenu présenté peut inclure l'opinion personnelle de l'auteur et est soumis aux conditions du marché. Faites votre étude de marché avant d’investir dans les cryptomonnaies. L'auteur ou la publication n'assume aucune responsabilité pour votre perte financière personnelle.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *