29/01/2023
Les acteurs du métavers créent une alliance pour définir ce qu'est le métavers

Les acteurs du métavers créent une alliance pour définir ce qu’est le métavers

De nombreuses organisations et entreprises créent le Metaverse Standards Forum, une alliance pour définir les principes de base de cet environnement en réalité virtuelle.

Un certain nombre d’acteurs du web et des jeux vidéo ont décidé de s’allier pour créer le Metaverse Standards Forum, une organisation ayant pour but de définir les bases du métavers – ou plutôt, des métavers, et leurs modalités d’interopérabilité. Cet environnement, qui mêle réel et virtuel, a été récemment popularisé par Facebook, qui a pris le nom Meta en référence à ce concept.

« Libre et gratuit pour toute organisation, le Forum se concentrera sur des projets pragmatiques basés sur l’action […] pour accélerer les essais et l’adoption de règles universelles des métavers et, dans le même temps, développer une terminologie adaptée et des lignes directrices cohérentes », indique le communiqué de presse publié ce 21 juin.

Définir le métavers

Pour poser les bases universelles du métavers « ouvert » tel qu’il est présenté dans le communiqué, les acteurs devront donc commencer par s’entendre sur sa définition. Tantôt social, tantôt industriel ou culturel, les différentes entreprises au sein du projet ont en effet des visions diverses de cet espace qui doit « révolutionner le web », comme l’indiquait Mark Zuckerberg, le patron de Meta.

Le Forum des standards du métavers a aussi pour objectif de rendre « ouverts » et universels les concepts et les technologies qui permettent de développer les métavers. En effet, le concept mobilise un certain nombre de technologies issues de la réalité virtuelle, des réseaux sociaux ou encore des jeux vidéo.

Apple et Google absents du Forum

La plupart des entreprises ayant pris part dans ce regroupement ont investi des sommes colossales pour développer leur propre métavers. Qu’il s’agisse de Meta, Sony, Microsoft ou encore Alibaba, les investissements se comptent en centaines de millions de dollars. On notera qu’Apple, qui travaille sur ses projets de réalité virtuelle, est absente du Metaverse Standards Forum, au même titre que Google.

Si le communiqué de presse parle d’un métavers « inclusif », peu de place est laissée à sa dimension sociale. Pourtant, alors que toutes les entreprises se lancent pour décliner le concept, cet environnement virtuel cristallise des problématiques déjà présentes sur les réseaux sociaux.

En conséquence d’un manque de modération, des récits d’agressions, de discours de haine et de problèmes d’accessibilité ont déjà été entendus. Andrew Bosworth, directeur des nouvelles technologies chez Meta, avait déclaré à ce sujet que, mal modéré, le métavers pourrait rapidement devenir un environnement « toxique », notamment pour les femmes et les minorités, au point de devenir une « menace existentielle » si la modération n’était pas suffisante. Un point sur lequel ce nouveau consortium se devra d’agir rapidement.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *