08/02/2023
Les 425 millions de dollars investis dans les bitcoins n’ont pas sauvé les finances du Salvador

Les 425 millions de dollars investis dans les bitcoins n’ont pas sauvé les finances du Salvador

Le pari du bitcoin ne s’est pas avéré bénéfique pour le Salvador et son président, Nayib Bukele, comme le rapporte la chaîne CNBC. Depuis septembre 2021, le pays a perdu plus de la moitié de son investissement alors que le bitcoin a perdu plus de 70% de sa valeur depuis son pic de novembre 2021. Pire, le pays a maintenant un besoin grandissant en liquidités pour pouvoir faire face au paiement de sa dette l’année prochaine, qui devrait dépasser le milliard de dollars.

La situation économique du Salvador est donc préoccupante avec une croissance économique en berne, un déficit élevé avec un ratio dette/PIB qui devrait atteindre selon les experts 87% cette année. Alors que le pays se dirige vers la ruine financière, les craintes que le Salvador ne puisse pas s’acquitter de ses obligations en matière de prêt demeurent. L’agence de notation Fitch Ratings a d’ores et déjà baissé le score de crédit du pays face à cette incertitude, ce qui va encore plus compliquer ses emprunts.

Des pertes qui se chiffrent en millions pour le Salvador

Si le bitcoin n’est pas le fautif de la ruine du pays, les pertes provoquées par son investissement n’ont pas aidé. Comme le souligne Le Figaro, le Salvador avait investi près de 105 millions de dollars sur le bitcoin. Sur le papier, le Salvador enregistre une perte latente d’environ 50 millions de dollars, ce qui représente 0,5% du budget national. Si l’expérimentation du bitcoin a permis au pays d’engranger 374 millions de dollars selon les estimations, ces gains sont relativement peu à la lumière des dettes du pays et de son économie qui se chiffre à 29 milliards de dollars.

Le président salvadorien technophile s’était entiché de la cryptomonnaie pour relever la situation économique de son pays en l’adoptant comme monnaie officielle et en multipliant les investissements et les achats de bitcoin, et ce malgré la faible adoption du bitcoin par le peuple salvadorien.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *