29/01/2023
Le Salvador profite de la chute des cours pour acheter 500 bitcoins

Le Salvador profite de la chute des cours pour acheter 500 bitcoins

Ce n’est pas la première fois que le Salvador profite de la chute du bitcoin. Le pays détiendrait désormais une réserve de 2.301 bitcoins.

Alors que le marché des cryptomonnaies connaît une chute importante, le bitcoin tombant même brièvement sous la barre des 30.000 dollars, le président du Salvador Nayib Bukele ne change pas sa stratégie sur le bitcoin.

Dans un tweet posté hier sur Twitter, ce dernier a annoncé que son pays avait acheté 500 bitcoins au prix moyen de 30 744 dollars, profitant donc de la baisse de la cryptomonnaie. Prix d’achat total : 15,3 millions de dollars.

Selon le décompte réalisé par Bloomberg, le Salvador détient désormais une réserve totale de 2.301 bitcoins, soit l’équivalent de 73 millions de dollars au moment de la rédaction de cette article. Le pays avait fait du bitcoin une monnaie légale sur son territoire en septembre 2021.

Le plus gros achat de bitcoins par le Salvador

Cet achat de 500 bitcoins demeure le plus gros acquisition de bitcoins par le Salvador, s’ajoutant aux autres achats effectués par le pays. En effet, ce n’est pas la première fois que le Salvador décide d’acheter cette cryptomonnaie, profitant de la baisse de son cours. Le crédo du président salvadorien est même de dire « We just bought the dip » (« On achète la baisse du cours », NDLR) sur Twitter.

Le 7 septembre 2021, le Salvador avait décidé d’acheter 400 bitcoins, la cryptomonnaie valant 52.300 dollars au moment de l’achat. Le 20 septembre, le Salvador avait également profité d’une baisse du cours du bitcoin, passant de 47.000 dollars à 42.500 dollars pour en acheter 150 de plus.

Le 27 octobre 2021, le pays avait également acheté 420 bitcoins, le bitcoin passant sous la barre des 60.000 dollars, ce qui n’avait pas effrayé le président du Salvador. De même, le 26 novembre 2021, le pays avait acheté 100 bitcoins au cours de 54.108 dollars au moment de l’achat. Il avait également acheté 150 bitcoins le 3 décembre 2021 au prix de 48.670 dollars, et 21 bitcoins au prix de 49.280 dollars le 22 décembre dernier. Par ailleurs, le pays avait aussi profité de la baisse du cours du bitcoin en janvier 2022 pour acquérir 410 bitcoins au prix de 36.585 dollars.

Malgré la pression du Fond monétaire international (FMI) qui avait recommandé au pays de renoncer au bitcoin comme monnaie légale, le Salvador continue donc de tracer sa route, en continuant à croire aux potentialités du crypto-actif. Le pays est par ailleurs confronté à une méfiance des investisseurs vis-à-vis de son « bitcoin bond », une obligation d’Etat adossée au cours du bitcoin (aussi appelé « vulcano bonds »). Le gouvernement prévoyait d’émettre cette obligation à 10 ans (assortis de coupons en bitcoins représentant des intérêts annuels de 6,5%) d’ici le mois de mars. Mais pour l’instant, aucun investisseur ne s’est manifesté.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *