29/01/2023
Le fonds d'investissement crypto Three Arrow Capital envisage un plan de sauvetage

Le fonds d’investissement crypto Three Arrow Capital envisage un plan de sauvetage

Kyle Davies, le co-fondateur du fonds d’investissement, a indiqué au Wall Street Journal que son fonds envisage de vendre des actifs et de se renflouer.

Three Arrow Capital (3AC) sera-il le premier fonds d’investissement crypto à mettre la clé sous la porte? La situation de ce fonds s’est dégragée en l’espace de quelques jours.

Mercredi, la question de la solvabilité de ce fonds avait été pointée par de nombreux médias spécialisés, dont The Block. Selon ce journal, le fonds d’investissement singapourien cherchait un moyen de rembourser certains prêteurs ayant liquidés leurs positions de 3AC pour un montant de 400 millions de dollars, à la suite de la chute des cryptomonnaies. Le même jour, le co-fondateur du fonds Zhu Su avait indiqué être en discussion avec certaines « partie appropriées ».

Depuis, le fonds n’avait plus donné aucune nouvelle. Il vient de briser le silence: selon le Wall Street Journal, 3AC envisage de vendre des actifs et de se renflouer après avoir fait appel à des conseillers juridiques et financiers.

« Three Arrows explore différentes options, dont la vente d’actifs et le sauvetage par une autre entreprise, a déclaré Kyle Davies. Le fonds espère parvenir à un accord avec les créanciers qui lui donnerait plus de temps pour élaborer un plan. La société est toujours en activité alors qu’elle cherche une solution », souligne le média.

« La situation de Terra-Luna nous a pris au dépourvu »

Le journal révèle en outre que le groupe détenait 3 milliard de dollars d’actifs sous gestion en avril dernier avant l’effondrement de l’écosystème Terra le mois dernier. Or, le fonds avait investit 200 millions de dollars dans cet écosystème avant sa chute.

« La situation de Terra-Luna nous a pris au dépourvu », a admis le co-fondateur du fonds.

Or, en plus de son lien avec l’écosystème Terra, 3AC reste l’un des plus gros investisseurs dans l’écosystème crypto. Le fonds a investi dans des blockchains comme Bitcoin et Ethereum mais également dans des protocoles de finance décentralisée (DeFi) comme Aave et Lido, principale plateforme sur laquelle les utilisateurs peuvent déposer des ethers en échange d’intérêts (versés en stETH).

Alors forcément, dans une situation de chute générale sur le marché des cryptomonnaies (et des protocoles), le fonds ne peut qu’être mal en point.

« Les conditions de crédit se sont nettement resserrées à mesure que les valeurs des actifs numériques ont chuté de manière générale, ce qui a conduit certains prêteurs à exiger le remboursement partiel ou total des prêts qu’ils avaient précédemment accordés aux investisseurs en crypto-monnaies », souligne le journal.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *