02/02/2023
Le bitcoin plonge vers les 20.000 dollars avant de remonter

Le bitcoin plonge vers les 20.000 dollars avant de remonter

Le nouveau crypto-krach commence à prendre une ampleur inquiétante et spectaculaire, avec une nouvelle chute importante du bitcoin et de l’ether.

Ce mardi matin, les yeux des particuliers et investisseurs sont rivés sur le cours des cryptomonnaies. La nuit a été compliquée: vers 4h00 ce matin, la reine des cryptomonnaies, le bitcoin, a atteint son point le plus bas, à environ 20.900 dollars. Vers 10h20, le bitcoin était cependant un peu remonté et s’écchangeait à un peu plus de 22.500 dollars.

Il y a encore quelques jours, on était pourtant encore tranquillement sur les 30.000 dollars. Là, le nettoyage est massif et brutal, le bitcoin a perdu 30% en 5 jours, les supports techniques craquent les uns après les autres, alors l’approche des 20.000 dollars a remis un peu d’essence dans le moteur mais cela reste un marché de crise totale ou chacun essaye de sortir à tout prix. Dans ce contexte, le bitcoin revient à ses niveaux de décembre 2020. Il en est de même pour l’ether, qui a totalement décroché également dans la nuit, en chutant jusqu’à 1.100 dollars. A ce stade, il se stabilise autour des 1.200 dollars.

Comment expliquer cette tendance?

C’est la prise de conscience finalement que la rencontre de la finance classique et des cryptomonnaies n’est pas vraiment une gentille romance, mais plutôt une collision en règle. En fait le crypto-krach des semaines passées n’était vraiment qu’un petit apéritif, on s’est juste rendu compte que certains types de crypto-actifs et de stablecoins n’étaient en réalité pas stables du tout et pouvaient partir dans le décor à la suite d’une perte de contrôle.

Là, le phénomène est tout autre, c’est-à-dire qu’en gros, l’univers crypto est en train de connaitre son moment Lehman Brothers. C’est-à-dire que l’on a plusieurs grandes plateformes de marché qui sont en train de connaitre des défauts financiers, c’est-à-dire: rupture de liquidités, plus de collatéraux pour faire face à l’afflux de retraits d’argent des particuliers. Concrètement il n’y a plus de matières, il n’y a plus de sous.

C’est le cas notamment de la plateforme de prêt Celsius, qui a annoncé lundi à ses clients qu’ils ne pouvaient plus ni transférer ni retirer leurs fonds en cryptomonnaies. Et là, une fois qu’on a ces ruptures de la chaine de liquidité, plus rien à faire, c’est la crise de confiance, c’est la ruée vers la sortie, et plus moyen de l’arrêter.

Il s’agit d’un réflexe de finance très classique, ce genre de phénomène que la finance décentralisée entendait éviter. Mais précisément depuis fin 2020, avec l’entrée sur ce marché juteux de tout un tas d’investisseurs institutionnels et de grandes banques, les cryptomonnaies sont de plus en plus soumises à des réflexes de marché et de gestion purement à l’ancienne. Et donc on a une purge massive de bulle spéculative à ce niveau. D’ailleurs, il n’est pas étonnant que tous les niveaux techniques atteints par les grandes cryptomonnaies ces dernières heures pointent justement vers ce tournant de fin 2020.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *