30/01/2023
Le bitcoin, mauvaise passe et bon timing ?

Le bitcoin, mauvaise passe et bon timing ?

Depuis le début de l’année, la cryptomonnaie star enchaîne les baisses, donc les opportunités d’achats. Nos conseils pour ceux qui veulent se lancer sur cette classe d’actifs atypique.

Après avoir battu son record absolu début novembre 2021, à 69.000 dollars, le cours de la plus célèbre des cryptomonnaies, le bitcoin, a perdu en quelques mois plus de 70% de sa valeur. Mi-juin, il s’est même approché de la barre des 18.000 dollars, un niveau inédit depuis fin 2018. Les investisseurs convaincus de l’utilité du bitcoin, eux, y verront une opportunité d’achat tandis que les plus sceptiques attendront, au contraire, que la descente aux enfers se poursuive. Sans préjuger de l’évolution à la hausse ou à la baisse de la cryptomonnaie, voici quelques conseils pour ceux qui veulent démarrer sur cette classe d’actifs.

Le danger à éviter: les arnaques, qui pullulent dans ce secteur. Pour investir en direct, mieux vaut donc choisir un intermédiaire parmi la quarantaine de sociétés qui ont obtenu le statut de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF): Coinhouse, Binance, Paymium… Ainsi, en cas de litige avec l’intermédiaire, le médiateur de l’AMF est compétent pour intervenir et aider les particuliers. Les plus inquiets peuvent aussi choisir des produits « classiques », comme des sociétés d’investissement à capital variable (Sicav) ou des ETF (fonds indiciels cotés) qui investissent dans des cryptos ou en répliquent l’évolution. Les sociétés de gestion Tobam et BNY Mellon proposent des fonds investis en entreprises du secteur des cryptomonnaies, comme la plateforme américaine Coinbase, cotée sur le Nasdaq depuis avril 2021.

Rattrapé par les fluctuations

Attention: pendant longtemps, les cryptoactifs ont semblé complètement décorrélés des fluctuations des marchés boursiers et des politiques monétaires des Etats, au point que certains lui attribuaient un statut de valeur refuge, comme l’or. D’autant que le nombre maximal de bitcoins a été fixé à 21 millions, ce qui accentue sa rareté.

Mais ces derniers mois, la cryptomonnaie a été rattrapée par les craintes liées à l’inflation, le resserrement de la politique monétaire des banques centrales et le risque de récession dans plusieurs pays, notamment aux Etats-Unis. Il faudra donc n’intégrer qu’une portion raisonnable de bitcoins dans son portefeuille et appliquer une vieille recette boursière: investir progressivement pour lisser son prix d’achat!

Image: © DADO RUVIC

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *