01/03/2024
Le gestionnaire d'actifs en cryptomonnaies Grayscale poursuit le régulateur boursier américain

Le bitcoin approche des 50.000 dollars, l’effet ETF est digéré



Bousculée par l’arrivée des ETF bitcoin spot aux Etats-Unis, la reine des cryptomonnaies s’est approchée du seuil symbolique des 50.000 dollars.

Le bitcoin s’est approché vendredi du seuil symbolique de 50.000 dollars, sur un marché qui a retrouvé ses esprits un mois après le lancement d’un nouveau produit de placement, sur fond d’appétit pour le risque. Vers 01H00 GMT samedi, la reine des devises numériques s’effritait de 0,32%, à 47.301 dollars. Plus tôt, elle était montée jusqu’à 48.187 dollars, en progression de 14% sur la semaine.

La cryptomonnaie a subi, depuis un mois, le contrecoup de l’autorisation, délivrée début janvier par le régulateur américain (SEC), de mise sur le marché d’un nouveau produit d’investissement en bitcoin, appelé ETF (exchange traded fund). Ces ETF, que l’on peut acheter et vendre à tout moment, permettent désormais de profiter des variations de la monnaie numérique sans en détenir directement.

Parmi les établissements à en proposer, Grayscale a obtenu la conversion en ETF d’un fonds existant, qui affichait plus de 28 milliards de dollars d’actifs avant le feu vert de la SEC. Après cette conversion, des clients ont retiré plusieurs milliards de dollars du fonds, incités par la facilité d’utilisation des ETF et décidés à prendre quelques bénéfices car le bitcoin s’était beaucoup apprécié.

Pression vendeuse terminée

Sous pression, la cryptomonnaie a alors décroché, tombant jusqu’à 38.509 dollars, fin janvier, avant de rebondir. « Les sorties chez Grayscale ont nettement ralenti, tandis que les flux entrants sur les ETF en général ont augmenté », observe James Butterfill, responsable de la recherche chez le gestionnaire d’actifs Coinshares.

« Il semble que la pression vendeuse ait disparu et que l’on va maintenant bénéficier de l’arrivée d’investisseurs traditionnels », qui se tenaient jusqu’ici à l’écart des cryptomonnaies, abonde Darius Tabai, directeur général de la plateforme d’échanges Vertex Protocol.

Selon Matthew Graham, associé gérant de la société de capital-investissement Ryze Labs, les entrées nettes sur les ETF ont atteint 1,82 milliard de dollars la semaine dernière.

Pour Darius Tabai, l’accélération du bitcoin tient aussi à un climat général d’appétit pour le risque, illustré par une série de records à Wall Street. Beaucoup estiment que l’ascension de la cryptomonnaie star n’est pas terminée. A moyen terme, « la perspective de baisses de taux » de la banque centrale américaine (Fed) « pourrait renforcer l’attractivité du bitcoin », estime Matt Prusak, directeur général du « mineur » (créateur de bitcoins) Ionic Digital.

« Si les entrées nettes sur les ETF dépassent 6 milliards de dollars cette année, on devrait aller jusqu’au record historique », soit 68.991 dollars, atteint en novembre 2021, selon James Butterfill.

Autre vent portant, le « halving » (division par deux), phénomène qui consister à réduire régulièrement de moitié la récompense des « mineurs » de bitcoin (opérateurs qui créent la monnaie et valident les transactions), ce qui est de nature à soutenir son cours. Le « halving » intervient tous les quatre ans et la prochaine échéance est attendue en avril.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *