08/02/2023
L'acteur Seth Green s'est fait voler plusieurs NFT, qu'il voulait mettre en scène dans sa série

L’acteur Seth Green s’est fait voler plusieurs NFT, qu’il voulait mettre en scène dans sa série

Victime d’un hameçonnage, l’acteur américain s’est fait dérober l’équivalent de plus de 300.000 euros de jetons virtuels, alors qu’il prévoyait le lancement d’une série les mettant en scène.

L’acteur et producteur Seth Green, principalement connu pour son rôle dans la série Buffy contre les vampires, s’est fait dérober début mai quatre NFT (jetons non-fongibles) à la suite d’une arnaque réalisée par hameçonnage.

L’acteur a relié son portefeuille numérique à un site frauduleux, permettant à des arnaqueurs de s’en emparer afin de les revendre. Plus de 300.000 euros d’objets virtuels sont en jeu, selon Vice. Seth Green a annoncé le vol sur Twitter, le 17 mai, prévenant l’un des acheteurs qu’il a fait affaire avec des escrocs.

Pour rappel, un NFT (« Non Fungible Token » ou jeton non fongible) est un titre de propriété numérique, émis par une blockchain (principalement Ethereum), et associé à un actif numérique (photo, vidéo, etc.). Chaque NFT est unique et ne peut être reproduit. Les NFT sont utilisés dans l’art, le secteur du luxe ou encore pour des cartes de collection dans le sport.

« Eh bien les amis, ça m’est arrivé. J’ai été hameçonné et quatre de mes NFT ont été volés. S’il vous plaît, n’achetez ou n’échangez rien tant que je travaille à résoudre ce problème. @DarkWings84, vous avez apparemment acheté l’un de mes singes volés: contactez moi pour que l’on voit ça ensemble », écrit la star sur Twitter.

Deux des NFT volés de Seth Green font partie du Bored Apes Yacht Club, une collection de NFT illustrant des singes personnalisables, et devenue très prisée des célébrités ces derniers mois.

Un NFT en rôle-titre

En outre, l’acteur a révélé dans une interview qu’il avait pour projet de faire de ces « jetons virtuels » les personnages de sa prochaine série. Le singe devait y tenir l’un des rôles principaux, celui d’un barman nommé Fred Simian.

Avec la perte de ses NFT, dont celui lié au singe, l’acteur a également perdu les droits d’auteur sur ces représentations numériques, et donc la possibilité de concrétiser son projet de série.

« J’ai acheté ce singe en juillet 2021, et j’ai passé ces derniers mois à développer et exploiter les droits de propriété pour en faire la star de cette série. Et dix jours avant ses débuts sur scène, il s’est littéralement fait kidnapper » déplore Seth Green, le 21 mai, dans une interview auprès du spécialiste des cryptomonnaies Gary Vaynerchuk.

Depuis leur popularisation, les NFT sont au coeur de nombreuses arnaques, qu’il s’agisse de plagiat ou de hameçonnage. La plateforme OpenSea, l’une des principales places d’échange et d’achat de jetons virtuels, a récemment pris des mesures pour protéger ses utilisateurs. Dans ce cas particulier, les opérations concernant les NFT de Seth Green ont été interrompues. L’acteur a indiqué vouloir saisir la justice.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *