01/03/2024
La vidéo de la créatrice vantant les NDAU.

La « première crypto-monnaie adaptative au monde », c’était du vent


La prétendue « première crypto-monnaie adaptative au monde » n’a pas survécu au darwinisme commercial. Investview, l’entreprise à l’origine du système pyramidal douteux d’éducation financière iGenius / Learn Do Succeed, a discrètement glissé la nouvelle dans sa paperasserie : la vente de NDAU, c’est fini.

« C’est l’investissement qui permet de lutter contre l’inflation, NDAU offre 25 % d’intérêts composés, lutte contre la volatilité et permet de se placer sur les cryptomonnaies en toute sécurité. » Filmée sur le quai ensoleillé de la marina de Portomaso où dorment quelques yachts, Angie Van Eyck loue les vertus de cette monnaie numérique. Ses recommandations financières semblent providentielles. Qui n’a jamais rêvé de profiter sereinement du marché des actifs crypto sans jamais trouver le bon moyen ? À entendre Angie, cela paraît si simple. Si cette pétillante créatrice de contenu parvient à conseiller un placement stable et rémunérateur sur YouTube, et ce, en moins d’une minute depuis un port de plaisance maltais, pourquoi diable y aurait-il anguille sous roche ?

Sauf qu’Angie ne s’exprime pas spontanément, telle une consommatrice lambda livrant à sa communauté ses petites astuces pour vaincre la vie chère, mais intervient en tant que personnalité publique. Elle œuvre ici comme « conférencière, investisseuse et entrepreneuse en ligne » pour reprendre les termes de son CV express… sur Instagram. Cette femme d’affaires des réseaux sociaux communique surtout activement en qualité d’ambassadrice « Diamond » de l’entreprise iGenius (le rang dit diamant équivalant à des paies mensuelles à cinq chiffres).

La vidéo de la créatrice vantant les NDAU.
La vidéo de la créatrice vantant les NDAU. // Source : Captures d’écran YouTube Angie Van Eyck

iGenius, une « expérience enrichissante » en toute franchise ?

Autrement formulé, Angie mène à bien son « plan de carrière » au sein de l’organisation de marketing multiniveau (MLM) pointée du doigt pour ses faux messies de la crypto. Elle concourt à la réussite de cette armée commerciale de membres / vendeurs / distributeurs, menant des opérations de séduction massives pour grossir les rangs et les revenus de cette structure tentaculaire Learn Do Succeed (LDS) – iGenius – Investview. Structure dont les codirigeants en France ou aux États-Unis vantent la bienveillante mission de dévoiler aux foules les secrets de l’économie.

Personne chez LDS / iGenius ne souffre de scrupule à autoproclamer leur plateforme « n°1 mondial de l’éducation financière », poussant fréquemment la comparaison avec le géant du streaming Netflix. Ou, plus poussivement, avec les multinationales Starbucks ou McDonald’s, puisqu’il serait possible de créer sa franchise avec iGenius, en mieux. C’est-à-dire sans apport en capital personnel, contrairement aux dizaines de milliers d’euros des modèles de franchisés habituels. « C’est choisir une solution clé en main sans risque financier, mais avec un potentiel de gains illimité », promet Maxime Pierre, le « roi français d’iGenius » et fondateur de la société nantaise Learn Do Succeed, dans une récente vidéo. « Aider un maximum de personnes à transformer leur quotidien est une expérience humaine tellement enrichissante », affirme ce porteur du titre « Crown » dans le ranking de progression, un jeune millionnaire made in iGenius.

NDAU, parole d’argent puis silence d’or

Maxime, Angie et les centaines d’autres entrepreneurs du smartphone prêchent inlassablement les bonnes nouvelles de LDS, iGenius ou Investview, la maison mère. Richesse de la formation, solidité des entreprises partenaires, performances positives, perspectives prometteuses… Les reels s’enchaînent, tous plus inspirants les uns que les autres. Les punchlines sont snackées et démultipliées par les différents canaux du web. Les meetings d’enrôlement se tiennent au pas de charge dans les villes et villages, entrecoupés de team buildings au soleil. Sans oublier cette réussite financière ostentatoire qui ferait presque rougir de jalousie les influenceurs les mieux installés à Dubaï.

Une machine marketing qui semble soudain perdre son latin dès qu’il convient d’aborder la réalité du marché. Un exemple symptomatique : le sort funeste réservé par Investview à la prétendument « révolutionnaire » NDAU. Des membres loyaux de LDS et d’iGenius, aux petits nouveaux fraîchement recrutés, ont insisté sur les qualités incontournables de cette « première crypto-monnaie adaptative au monde ». Par contre, pas un seul de ces investisseurs-démarcheurs n’a vraisemblablement pris le temps d’expliquer publiquement l’abandon de la NDAU depuis plus de trois mois. Car, malgré toute la publicité et tous les rabais pratiqués par iGenius et LDS sur cette supposée incroyable crypto-monnaie, les ventes n’ont cessé de plonger. Les métriques de popularité de la marque NDAU, de proactivité et d’implication de sa communauté, piquent d’ailleurs, elles aussi, du nez, ressort-il des données compilées par le site BitDegree.

Les ventes n’ont cessé de plonger.Les ventes n’ont cessé de plonger.
Les ventes n’ont cessé de plonger. // Source : BitDegree

Investview arrête les frais avec la NDAU

Pour s’informer sur la « santé » de la relation d’affaires entre NDAU et LDS / iGenius, il faut remonter au vaisseau amiral, Investview, et parcourir le dernier rapport trimestriel en date déposé auprès de l’autorité des marchés américaine. Au détour de cette paperasserie obligatoire que la société a choisi de ne pas faire auditer, c’est-à-dire qu’elle n’inclut donc pas toutes les informations requises par les normes comptables, une phrase lacunaire précise l’état de cette « opportunité d’achat ». « La vente de NDAU a été arrêtée pendant le trimestre clos au 30 septembre 2023. »

Et pour cause, apparaît-il dans la ventilation des différents postes du chiffre d’affaires, « la baisse de 796.000 $ des revenus tirés des cryptomonnaies était essentiellement due à la diminution générale du nombre de ventes de NDAU » sur les neuf premiers mois de 2023 par rapport à la même période un an auparavant. Mais, alors, quand Angie Van Eyck promouvait en avril dans sa vidéo portuaire l’indiscutable sécurité de la NDAU, cet investissement accusait déjà franchement du plomb dans l’aile.

Simple coïncidence, diront certains. C’est sans compter sur les contre-performances passées. Au terme de l’année 2022, Investview avait enregistré une perte de 1,5 million de $ sur ses transactions crypto. À cause notamment… de NDAU. « Le Netflix de l’investissement » avait acheté pour 1 million de $ de cette « monnaie numérique adaptative » en 2021, mais la valeur comptable de cet actif dans sa trésorerie avait rapidement chuté sous le prix du marché. Un cas d’école d’une offre ne rencontrant pas sa demande.

Les influenceurs, ambassadeurs, couronnés d’iGenius et de Learn Do Succeed avaient-ils seulement décrypté cette autre réalité ? L’éducation financière reste décidément le privilège des riches.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *