02/03/2024
coingape

La police de Hong Kong et de Macao arrête quatre personnes et saisit 2,8 millions de dollars en JPEX


La police de Hong Kong et de Macao a intensifié ses efforts contre la fraude cryptographique JPEX, arrêter des suspects clés et saisir des actifs d’une valeur de plus de 2,8 millions de dollars. Cette opération porte le nombre total de détenus à 18, et d’autres font encore l’objet d’une enquête.

Arrestations et saisies d’actifs dramatiques

La dernière opération a révélé que deux Hongkongais avaient joué un rôle dans cette arnaque complexe. Ils auraient ouvert des comptes de casino à Macao pour blanchir les gains illicites. Par conséquent, des avoirs et des espèces d’une valeur d’environ 1,7 million de dollars ont été gelés et confisqués par la police lors de ces arrestations.

De plus, une autre personne a été arrêtée dans une scène plutôt dramatique, où elle a été trouvée en train d’essayer d’effacer des preuves potentielles à l’aide de déchiqueteuses à papier et d’eau de Javel. Par ailleurs, le South China Morning Post signalé deux autres arrestations. Les autorités ont découvert environ 1,1 million de dollars en espèces et en or dans trois appartements distincts, soulignant l’ampleur de cette fraude.

Cependant, les cerveaux derrière cette arnaque massive restent insaisissables. Interpol a été sollicité pour aider la police de Hong Kong dans sa recherche de ces principaux coupables.

La toile de fond du scandale JPEX

La controverse sur JPEX a commencé lorsque l’organisme de surveillance financière de Hong Kong a signalé l’échange contre offrant ses services à Hong Kong sans les autorisations nécessaires. De plus, les inquiétudes se sont accrues lorsque JPEX a soudainement augmenté ses frais de retrait, alors même que ses représentants quittaient mystérieusement leurs stands lors d’un événement à Singapour.

Les victimes de ce scandale sont principalement des investisseurs novices attiré à JPEX par des personnalités influentes et des « classes d’investissement » alléchantes. Ces individus sans méfiance comptent leurs pertes, les plaintes dépassant les 178 millions de dollars. Christ Tang Ping-keung, secrétaire à la sécurité de Hong Kong, s’engage à rendre justice à ces victimes et traquera avec persévérance les coupables.

Si l’affaire JPEX souligne les vulnérabilités dans le domaine des actifs virtuels, elle met également en évidence la résilience et la détermination des autorités à garantir la responsabilité et la justice.

✓ Partager :

Kelvin est un écrivain distingué spécialisé dans la cryptographie et la finance, soutenu par un baccalauréat en sciences actuarielles. Reconnu pour ses analyses incisives et son contenu perspicace, il maîtrise parfaitement l’anglais et excelle dans la recherche approfondie et la livraison dans les délais.

Le contenu présenté peut inclure l’opinion personnelle de l’auteur et est soumis aux conditions du marché. Faites votre étude de marché avant d’investir dans les cryptomonnaies. L’auteur ou la publication n’assume aucune responsabilité pour votre perte financière personnelle.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *