29/01/2023
La plateforme NFT OpenSea traînée en justice à la suite d'un vol massif de fonds

La plateforme NFT OpenSea traînée en justice à la suite d’un vol massif de fonds

Après l’attaque de phishing qui a permis à un utilisateur malveillant de siphonner des centaines de NFT , OpenSea doit faire face aux conséquences.

L’une des victimes traîne la plateforme en justice pour négligence en matière de sécurité.

OpenSea traînée en justice à la suite du vol de NFT

Les dossiers s’accumulent pour Opensea. Victime d’une attaque de phishing ce week-end, la principale place de marché pour la vente, l’échange et l’achat de NFT se voit désormais traînée en justice. Timothy McKimmy a déposé une plainte à 1 million de dollars contre la plateforme pour ne pas avoir pris les mesures de sécurité adéquates pour empêcher le vol de ses biens.

L’utilisateur s’est en effet fait dérober un seul et unique jeton non fongible de la collection Bored Ape Yacht Club (BAYC), mais celui-ci était très rare. Selon lui, le hacker aurait réussi à voler son précieux pour 0,001 ETH (environ 25 dollars). Il l’aurait ensuite revendu pour la modique somme de 99 ETH, soit plus de 250 000 dollars. Cette somme aurait pu être trois fois plus importantes, estime Rarity Tools

« Au lieu de fermer sa plateforme pour traiter et rectifier les problèmes de sécurité, OpenSea a continué de faire fonctionner son site. Il a mis en péril la sécurité des NFT et les portefeuilles numériques des utilisateurs afin de collecter sans interruption 2,5 % sur chaque transaction », indique la plainte. Une manœuvre que la victime considère à la fois comme une négligence de la part de l’entreprise et une rupture de contrat. La communauté et lui espèrent que ce recours en justice influencera d’autres victimes de l’attaque à en faire de même. 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *