05/02/2023
La plateforme crypto FTX lance FTX Gaming, un service consacré au play-to-earn

La plateforme crypto FTX lance FTX Gaming, un service consacré au play-to-earn

Il est considéré comme la prochaine grosse tendance du jeu vidéo, selon certains grands acteurs. Le modèle play-to-earn fait rêver les acteurs de l’industrie en recherche de nouveaux modèles économiques fructueux.

La plateforme spécialisée dans les crypto-monnaies FTX veut les aider à démocratiser les NFT dans le jeu vidéo en lançant FTX Gaming, un service consacré au play-to-earn.

FTX lance sa plateforme play-to-earn

Ce n’était qu’une question de temps avant que cela arrive. En vogue auprès des studios et de leurs investisseurs, le play-to-earn s’annonce comme la prochaine tendance inévitable du marché vidéoludique. Ubisoft y a fait ses premières incursions avec sa plateforme Quartz , et d’autres éditeurs sont également sur le coup, tandis que le revendeur spécialisé Gamestop va ouvrir sa propre marketplace . Pourtant, il n’y a pas que les grands acteurs du jeu vidéo qui s’intéressent à ce modèle économique.

La plateforme de crypto-monnaies FTX vient d’annoncer la création d’une division spécialisée dans les jeux vidéo et la commercialisation de crypto-monnaies et de NFT dans l’industrie. Selon les informations de Bloomberg, cette nouvelle branche proposera une plateforme de « crypto as a service » qui permettra aux éditeurs et studios de jeux vidéo de lancer des NFT et de soutenir cette nouvelle technologie de la blockchain .

100 millions de dollars investis, mais les joueurs toujours réticents

L’unité est toujours en cours d’assemblage et consistera en une équipe de nouvelles recrues travaillant uniquement à distance. FTX a investi 100 millions de dollars dès novembre 2021 grâce aux partenaires manifestant un intérêt direct pour l’utilisation de Solana chez les acteurs du jeu vidéo. « Nous lançons FTX Gaming parce que nous considérons les jeux comme un cas d’utilisation passionnant pour les crypto-monnaies », explique un porte-parole de la firme à Bloomberg. « Il y a plus de 2 milliards de joueurs qui ont collecté et joué avec des objets numériques. Maintenant, ils pourront les posséder. »

Il faudra néanmoins batailler pour convaincre les joueurs, encore très réticents, à franchir le pas. Les éditeurs et studios qui ont essayé d’intégrer des NFT dans leurs jeux se sont heurtés à des réactions virulentes de leur communauté. C’était le cas de l’éditeur de jeux indépendant Team 17 , qui, en plus d’avoir essuyé une opposition franche des joueurs, a perdu de nombreuses relations commerciales après avoir annoncé l’arrivée de jetons non fongibles autour de Worms. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, puisqu’aucun acteur n’a encore réussi à imposer l’idée chez sa communauté, et tous ont toujours été contraints de faire machine arrière.

« Je pense que les réactions virulentes viennent principalement de la crainte que les studios concentrent davantage leurs efforts sur les crypto-monnaies que sur la création du meilleur jeu possible. Nous pensons que les technologies de la blockchain reprennent des fonctionnalités déjà existantes dans les jeux comme les avatar in-game, les tenues, les récompenses, tout en leur permettant de posséder, d’investir et d’échanger ces objets en dehors du jeu. Cependant l’expérience de tous les joueurs, y compris ceux qui ne souhaitent pas participer à ce genre d’économie, devraient toujours être l’objectif principal des studios, peu importe s’il y a blockchain ou non », a expliqué Brett Harrison, P.-D.G. de FTX à The Verge.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *