08/02/2023
La plate-forme Wormhole s’est fait voler 320 millions de dollars de cryptomonnaies

La plate-forme Wormhole s’est fait voler 320 millions de dollars de cryptomonnaies

Ce site, qui permet la communication entre différents réseaux de cryptomonnaies, a été victime d’une attaque s’appuyant sur une faille de sécurité.

C’est l’un des plus gros casses de ces dernières années dans le domaine des cryptomonnaies. Mercredi 2 février, la plate-forme Wormhole a confirmé qu’un ou plusieurs pirates étaient parvenus à exploiter une vulnérabilité pour voler des cryptomonnaies, à hauteur de 320 millions de dollars (près de 280 millions d’euros).

La plate-forme Wormhole est ce que l’on appelle un « pont », une infrastructure qui permet une communication entre deux blockchains – dans le cas présent, entre Ethereum et Solana. En raison de la diversité des protocoles utilisés par les différentes cryptomonnaies, il n’est pas toujours possible d’utiliser, par exemple, des bitcoins pour réaliser des transactions sur d’autres réseaux. C’est là que Wormhole entre en jeu : un utilisateur peut déposer sur la plate-forme des fonds en ethers, par exemple, et le « pont » va lui attribuer une somme équivalente dans une autre cryptomonnaie, qu’il pourra utiliser sur un autre réseau de son choix.

La maison mère intervient

Un ou plusieurs pirates non identifiés sont parvenus à exploiter une faille de sécurité sur la plate-forme et à transférer plusieurs centaines de millions de dollars en ethers (120 000 ethers) vers un porte-monnaie n’appartenant pas à Wormhole. Comme l’explique le Journal du coin, un site spécialisé dans les cryptomonnaies, ce vol pose de gros problèmes à l’écosystème car les fonds transférés frauduleusement avaient été déposés pour garantir l’échange d’une cryptomonnaie à une autre.

Jeudi 3 février, la maison mère de Wormhole, Jump Trading, a donc annoncé qu’elle avait renfloué la plate-forme à hauteur des 120 000 ethers ayant été dérobés, et ce pour permettre la reprise des activités du site. Selon l’entreprise spécialisée Elliptic, Wormhole a de son côté contacté le ou les pirates, offrant une prime de 10 millions de dollars en échange des fonds dérobés.

Plusieurs vols massifs ont eu lieu, ces dernières années, lors de l’attaque de grandes infrastructures liées à l’écosystème des cryptomonnaies. En 2018, la plate-forme d’échange Coincheck a subi un piratage, qui a permis le vol de près de 532 millions de dollars en cryptomonnaies. L’an dernier, des pirates sont parvenus à dérober plus de 600 millions de dollars en s’en prenant à l’entreprise Poly Network, avant de rendre les fonds volés, morceau par morceau, affirmant qu’ils avaient simplement voulu pousser le réseau à améliorer sa sécurité.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *