04/02/2023
La fortune des crypto-milliardaires s'effondre

La fortune des crypto-milliardaires s’effondre

Face à la nouvelle chute sur le marché des cryptomonnaies, les fondateurs de plateformes d’échanges centralisées et autres gourous des cryptos voient leur fortune fondre comme neige au soleil.

C’est probablement le chiffre du jour: 114 milliards de dollars. C’est ce qu’ont perdu les 7 plus grandes fortunes du monde des cryptomonnaies depuis novembre dernier où le bitcoin avait atteint 69.000 dollars. A 15h00, le bitcoin s’échange à un peu plus de 20.500 dollars, après avoir perdu 30% de sa valeur en l’espace de 7 jours.

Alors forcément, les conséquences sont rudes pour les crypto-milliardaires, révèle l’indice Bloomberg. Ici, on parle de Mike Novogratz, ancien de chez Fortress et désormais patron du fonds d’investissement crypto Galaxy Investment Partners, de Changpeng Zhao (CZ), le fondateur du géant des cryptomonnaies Binance, de Sam Bankman-Fried, le fondateur de la plateforme d’échanges FTX ou encore des frères Winklevoss, fondateurs de Gemini.

145 milliards de dollars en novembre dernier

Tout ce petit monde avait en novembre dernier amassé une fortune cumulée estimée à 145 milliards de dollars. Là, ils ont quasiment tout perdu. C’est surtout CZ qui subit les plus lourdes pertes, il passe de 95,8 milliards de dollars à lui tout seul à 10,2 milliards, selon les données de Bloomberg.

Fortune des crypto-milliardaires au 13 juin 2022:

  • Changpeng Zhao : 10,2 milliards de dollars (contre 95,8 milliards le 9 novembre 2021)
  • Samuel Bankman-Fried : 8,9 milliards de dollars (contre 15,1 milliards)
  • Tyler Winklevoss : 3 milliards de dollars (contre 3,8 milliards)
  • Cameron Winklevoss : 3 milliards de dollars (contre 3,8 milliards)
  • Brian Armstrong : 2,1 milliards de dollars (contre 13,7 milliards)
  • Mike Novogratz : 2,1 milliards de dollars (contre 8,5 milliards)
  • Fred Ehrsam : 2,1 milliards de dollars (contre 4,5 milliards)

Alors on le redit, c’est comme pour les très grandes fortunes de ce monde, toutes ces pertes sont virtuelles, et basées sur la valeur des cryptomonnaies détenues. Mais clairement, il y a péril en la demeure pour le développement économique du secteur, financé en grande partie par la fortune de ces milliardaires.

La bulle spéculative a explosé en mode accéléré, aussi vite que la croissance de ces entreprises, jugée trop rapide de l’aveu même de Brian Armstrong, le fondateur de Coinbase, qui a annoncé des coupes claires ces derniers jours avec le licenciement de 18% de ses effectifs. La tendance est la même du côté de chez Gemini, qui a récemment annoncé le licenciement de 10 % de sa masse salariale. En revanche, à contre-courant, Binance annonce qu’il veut recruter plus de 2.000 employés.

Antoine Larigaudrie, édité par PA

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *