29/01/2023
La corrélation entre le bitcoin et le Nasdaq inquiète les investisseurs

La corrélation entre le bitcoin et le Nasdaq inquiète les investisseurs

Ce phénomène inquiète aussi bien les investisseurs crypto que les boursiers, les uns et les autres ayant l’impression que l’un comme l’autre faussent la tendance de l’autre et de l’un.

Sale temps pour le bitcoin et sale temps pour le Nasdaq. Une corrélation semble s’être installée entre l’indice tech de Wall Street et le bitcoin, la reine des cryptomonnaies. Un phénomène qui inquiète un peu.

Ce phénomène inquiète aussi bien les investisseurs crypto que les boursiers, les uns et les autres ayant l’impression que l’un comme l’autre faussent la tendance de l’autre et de l’un. Si l’on regarde les courbes depuis le début de l’année, c’est assez impressionnant, celle du bitcoin et celle du Nasdaq 100 notamment semble s’épouser.

Pas très sain

Or, tout cela n’est pas très sain, on a l’impression que les investisseurs, notamment Américains ont un réflexe moutonnier, s’exposant au bitcoin comme si on s’exposait à la technologie en général. Or, on parle de deux classes d’actifs très différents. D’un coté on a des actions d’entreprises de croissance et de l’autre, une cryptomonnaie qui a sa propre volatilité, ses propres fondamentaux techniques, et qui devrait être à l’abri de la fluctuation des marchés boursiers.

Certains d’ailleurs s’en servent même pour se couvrir. Mais parallèlement, le Bitcoin est victime des passerelles de plus en plus nombreuses entre les deux mondes. De plus en plus d’entreprises, telle que Coinbase, des courtiers en ligne cotés qui proposent des services de cryptomonnaies ou encore des grandes banques qui arrivent sur le marché des cryptomonnaies, commencent à établir des liens de tendance.

Tout cela est par ailleurs intensifié par le grand nombre maintenant d’ETF, de produits financiers qui traquent les évolutions de cours des cryptomonnaies. On a notament eu un signal inquiétant en avril avec un nombre record de sorties des ETF Bitcoin selon les chiffres d’UBS (-417 millions de dollars) en un mois, c’est un record…

C’est le revers de la médaille de la généralisation et de la popularisation du bitcoin au sein du marché financier classique. Il est désormais soumis aux mêmes mouvements d’aversion au risque de la part des grands investisseurs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *