04/03/2024
ProShares lance un ETF pour miser sur la baisse du prix du bitcoin

La communauté Bitcoin va se pencher sur une solution pour réduire la pression sur la blockchain



La blockchain Bitcoin doit faire face à un afflux d’ordres de transactions depuis quelques semaines, ce qui sature le réseau. Mais un nouveau protocole pourrait aider à soulager le système.

Un nouveau protocole pourrait soulager le réseau Bitcoin et remettre un peu d’ordre sur la blockchain. En effet, en ce moment, la blockchain Bitcoin est en pleine surchauffe à cause de deux phénomènes. Déjà l’explosion du marché des NFT libellés en bitcoins. Jusque là, c’était plutôt la blockchain Ethereum qui était utilisée pour ce genre d’actifs. Mais avec l’explosion des transactions de NFT en bitcoins sur sa blockchain, cela devient compiqué sur le réseau.

Deuxième complication mais qui est liée: la très forte progression du protocole Ordinals. Il s’agit d’une sorte d’évolution née sur la blockchain Bitcoin qui permet justement les transactions de NFT mais aussi de tout un tas de meme coins, dont le coût de transaction a exlosé. Ce protocole a comme particularité d’être très gourmand en capacités de réseau et il provoque des retards dans le traitement des blocks ordinaires.

Ne pas stocker tous les ordres sur le réseau principal

D’où l’idée de Gideon Nweze, patron et fondateur de Diba (une place de marché de NFT basés sur le Bitcoin), de proposer que toute cette activité annexe passe sous un autre protocole, RGB, basé sur les smart contracts. Ce qui permet de traiter les ordres sans avoir besoin de stocker l’ensemble des données sur le réseau principal, et d’effectuer les transactions sur Lightning, la partie la plus rapide de la blockchain Bitcoin.

Cette idée va être soumise à la communauté. Elle permettrait de soulager le réseau, déjà saturé, qui va devoir faire face à un nouveau défi ces prochaines semaines. A savoir la montée en puissance de nouveaux stablecoins libellées en bitcoins. Un nouveau défi de taille pour ce réseau sous tension permanente ces dernières semaines.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *