29/01/2023
La blockchain Solana subit un nouvel arrêt, sa cryptomonnaie plonge

La blockchain Solana subit un nouvel arrêt, sa cryptomonnaie plonge

Mercredi, en début de soirée, la blockchain a été mise à l’arrêt en réseau d’un « bug » au niveau de la production des blocs par les validateurs. Sa cryptomonnaie a perdu plus de 12 % depuis.

La blockchain Solana est de nouveau en difficulté. Mercredi, en début de soirée, la blockchain a été mise à l’arrêt en raison d’un « bug » au niveau de la production des blocs par les validateurs. Durant quatre longues heures, aucune transaction n’a pu être réalisée et sa cryptomonnaie, le solana, a également chuté.

Cette cryptomonnaie se situe dans le top 10 des plus grosses cryptomonnaies en termes de capitalisation selon les données de Coinmarketcap, affichant 13 milliards de capitalisation. Face à l’arrêt de la blockchain, elle a chuté de 12% depuis mercredi, alors que son cours avait atteint son point le plus haut de la journée en début d’après-midi, à 45,50 dollars, avant de baisser jusqu’à 38,42 dollars à sept heures du matin.

Au moment de la rédaction de ce papier, le cours de la cryptomonnaie frôle les 39 dollars. Ces niveaux sons largement en dessous de ce qu’a pu connaître cette cryptomonnaie, lancée en 2020, et qui avait atteint son plus haut niveau à 259 dollars mi-juin.

Que s’est-il passé ? Mercredi, la blockchain Solana a annoncée sur son compte Twitter que sa production de blocs avait été mise à l’arrêt. Pour rappel, un peu comme un livre numérique, la blockchain (ou chaîne de blocs) regroupe tous les blocs (transactions) d’un réseau, du plus ancien au plus récent. Les deux blockchains les plus connues sont Bitcoin (et sa propre cryptomonnaie bitcoin) et Ethereum (et sa propre cryptomonnaie ether).

Selon le fondateur de la blockchain, Anatoly Yakovenko, il s’agirait d’un bug de la « fonction de nonces durables de la blockchain », qui aurait amené une partie du réseau à « considérer que le bloc n’était pas valide, entraînant le fait « qu’aucun bloc » ne pouvait être formé.

Qu’est-ce qu’une nonce durable de la blockchain? Des éléments de réponses peuvent se retrouver sur le site technique de Solana. « Une transaction classique comprend un blockhash qui expire 2 minutes après être envoyée. Dans certains cas, il peut être nécessaire de conserver une transactions pendant un certain temps avant d’être envoyée. C’est dans ces cas là que le mécanisme de durable nonce est utilisé », explique la blockchain Solana.

Pour corriger ce problème, il a fallu que les validateurs désactivent cette fonctionnalité et redémarrent l’intégralité du réseau afin de remettre en route les nonces durables.

Déjà 8 pannes sur le réseau Solana

Ce n’est pas la première fois que la blockchain Solana subit une panne, cette dernière devenant la 8ème panne de son réseau.

Début mai, en raison d’un afflux de bots sur sa blockchain, elle est tombée en panne pendant 7 heures. De même, en septembre, le réseau a été interrompu près de 18 heures faute d’avoir su gérer un nombre record de transactions envoyées à l’un de ses protocoles pour le lancement d’un nouveau jeton.

Comment expliquer ces pannes à répétitions? Un élément de réponse peut se trouver dans le fait que Solana soit une blockchain encore récente, puisqu’elle a été lancée en 2020. Cette dernière souhaite notamment s’ériger en tant que concurrente de la blockchain Ethereum, notamment en proposant de nombreux services dans la finance décentralisée (DeFi).

Selon les données de la plateforme DefiLlama, la valeur totale verrouillée (TVL) de la blockchain Solana a également subi un coup hier, passant de 4,35 milliards de dollars à 4,14 milliards, perdant donc presque 5%. En décembre dernier, sa TVL atteignait son plus haut niveau, à 15 milliards. Depuis ce niveau record, le montant de sa TVL est en chute libre.

Pour rappel, dans la finance décentralisée, la TVL correspond aux fonds bloqués dans divers protocoles. Il s’agit d’un indicateur de la santé économique d’un protocole de DeFi qui montre l’intérêt des particuliers et investisseurs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *