05/02/2023
Certaines plateformes seraient "secrètement insolvables" estime Sam Bankman-Fried

Jusqu’où le bitcoin et l’ether peuvent-il remonter?



Le marché des cryptomonnaies vit une période d’accalmie, les deux principales cryptomonnaies remontant à leurs niveaux d’il y a un mois. Mais jusqu’où peuvent-elles grimper? BFM Crypto fait le point.

Pour ceux qui suivent en temps réel le cours des cryptomonnaies, cette information ne leur aura pas échappé. Depuis quelques jours, la reine des cryptomonnaies, le bitcoin, et l’ether, ont repris des forces.

A 17h30 aujourd’hui, un bitcoin vaut 22.200 dollars selon les données de Coinmarketcap. Il est remonté à ses niveaux d’il y a un mois, alors qu’il avait été fragilisé par le crypto-krach mi-juin suite à l’épisode Celsius. De son côté, l’ether vaut 1.480 dollars, vivant une très belle progression également depuis un mois.

Plus 28 % en une semaine pour l’ether

Les cours du bitcoin et l’ether ont respectivement augmenté de plus de 4% et 7% en l’espace d’un jour, mais surtout plus de 8% et… 28% en l’espace d’une semaine pour l’ether. Comment peut-on expliquer une telle progression? Elle peut être associée à l’annonce enfin précise d’une date pour l’évènement The Merge d’Ethereum qui devrait avoir lieu le 19 septembre. Si l’évènement devait avoir lieu ce jour-là (ayant été jusqu’à présent souvent décalé), il s’agirait d’une véritable révolution dans le secteur des cryptomonnaies: voir notre article au sujet de The Merge.

Au-delà de la progression de l’ether, le marché des cryptomonnaies semble avoir passé les deux dernières crises, qui ont mis dans la tourmente de nombreuses sociétés, de la blockchain Terra en passant par le fonds d’investissement singapourien Three Arrow Capital à la plateforme de prêts Celsius.

« La remontée des cours des cryptomonnaies est liée à une accalmie générale sur les marchés traditionnels et aux classes d’actifs risqués », explique à BFM Crypto Xavier Fenaux, associé chez Interactiv Trading.

Par ailleurs, depuis de nombreux mois le marché des cryptomonnaies est corrélé aux marchés traditionnels, principalement à l’incide des valeurs technologiques (le Nasdaq).

« On a vu que les marchés traditionnels n’ont pas trop mal réagi à l’annonce de l’inflation aux Etats-Unis de la semaine dernière. (9,1 % au mois de juin sur un an, NDLR). C’était plutôt une bonne surprise, assez inespérée. Le marché se projete déjà sur 2023 et donc que le « pire » est déjà intégré dans les cours », ajoute ce dernier.

Quels scénarios pour le bitcoin et l’ether?

Si les cryptomonnaies font face à une belle progression, il ne faut pas oublier qu’elles ont perdu plus de 70% de leur valeur par rapport à leur plus haut niveau historique en novembre dernier. En effet, le 10 novembre dernier, un bitcoin valait 69.000 dollars, contre un peu plus de 22.000 dollars aujourd’hui.

Ainsi, si le marché des cryptomonnaies vit un rebond à court terme, on peut se demander si cela peut durer, et jusqu’où les cryptomonnaies peuvent remonter. Pour comprendre les « bear » (marché baissier) et « bull »market (marché haussier), voir notre article par ici.

Pour ce qui est du bitcoin, « on ne sait pas encore si le point bas de 2022 est derrière nous, on passe d’un bear market à un rebond à court terme. Si le bitcoin s’installe pendant plusieurs jours au-dessus de 22.000 dollars, il va y avoir un changement psychologique du marché en passant de l’anxiété à du positif à court terme. Le prochain niveau devrait être le point le plus bas de l’été dernier, autour des 28.000-30.000 dollars » estime Xavier Fenaux.

Pour autant, la force du bitcoin a baissé depuis le dernier crypto-krach du mois de juin. Sa dominance, c’est-à-dire son point sur le marché global des cryptomonnaies (estimé à plus de 1.000 milliards de capitalisation) est ainsi passée de 48% à 42% en l’espace d’un mois.

« Cela veut dire que les investisseurs s’intéressent beaucoup plus aujourd’hui à tout ce qui n’est pas bitcoin, et donc que l’on peut observer une belle progression de certains altcoins. (terme faisant référence aux cryptomonnaies autres que le bitcoin, NDLR) », souligne Xavier Fenaux.

Ces autres cryptos qui montent

Cette progression s’observe d’une part du côté de l’ether. La cryptomonnaie a progressé beaucoup plus vite que le bitcoin en passant au-dessus de sa résistance construite depuis un mois vers 1300 dollars.

« Tant qu’on reste au-dessus des 1.300 dollars, on assiste à un retournement haussier à court terme. On peut avoir un niveau de résistance technique moyen terme autour de 1800-2000 dollars qui suscitera probablement des dégagements, si on va jusque là », poursuit l’expert.

Mais d’autres cryptomonnaies ont réalisé de belles progressions en l’espace d’un mois, commençant à plaire aux traders. C’est le cas par exemple de la cryptomonnaie Matic (de la blockchain Polygon) qui est passée de 30 centimes de dollars le 18 juin à presque 1 dollar aujourd’hui ou encore de qnt (Quant), qui était à 45 dollars le 18 juin, à plus de 100 dollars aujourd’hui.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *