04/02/2023
Etude IFOP : les Français s'intéressent à la crypto mais ne voient pas bien l'intérêt des NFT

Etude IFOP : les Français s’intéressent à la crypto mais ne voient pas bien l’intérêt des NFT

D’après une étude récente menée par l’IFOP, pour la majorité des Français les cryptomonnaies sont à la fête, quand le concept des NFT reste flou.

L’institut IFOP a réalisé une étude pour mesurer la notoriété des cryptos et des NFT en France. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les crypto-monnaies et les NFT ne sont pas du tout logés à la même enseigne dans l’esprit des Français.

Les crypto-monnaies se démocratisent bel et bien

Cette fois, c’est acté : oui, les Français connaissent les crypto-monnaies . Plus de 8 sur 10 d’entre eux ont déjà entendu parler de ce phénomène, un chiffre qui a bondi de 26 points sur une année. Ainsi, 2021 aura clairement été l’année de l’émergence des crypto-monnaies auprès du grand public. Bitcoin en tête, les Français sont de plus en plus enclins à les utiliser comme de la monnaie, pour acheter des biens sur internet comme pour les achats du quotidien.

Quelques résultats de l’étude peuvent paraître contradictoires, preuve s’il en fallait une qu’il reste malgré tout du chemin et de la pédagogie à faire. Ainsi, pour 79% des Français connaissant les crypto-monnaies, elles ne sont qu’un produit purement spéculatif et un phénomène de mode. D’un autre côté, 61% des connaisseurs tendent à penser qu’elles pourraient révolutionner le concept de monnaie.

Un constat (beaucoup) plus mitigé pour les NFT

L’étude révèle en parallèle que malgré l’essor soudain et la forte exposition médiatique des NFT , seuls 25% des répondants ont admis connaître ce produit, et les trois-quarts de ces derniers considèrent qu’il s’agit d’un produit purement ludique sans aucun intérêt en matière d’investissement. Pourtant (nous ne sommes plus à une contradiction près), les Français sont 27% à s’être dits susceptibles d’acheter un objet numérique en NFT, œuvres d’art et contenus additionnels de jeu vidéo en tête. Ce chiffre grimpe à près de 50% pour le public des 18 à 24 ans !

Justement, l’étude met en évidence d’importantes disparités selon la tranche d’âge des répondants. Les 18-34 ans, en particulier, tirent les statistiques vers le haut avec leur connaissance approfondie de ces nouvelles technologies et le fort intérêt qu’ils leur portent.

Et demain ? Les connaisseurs sont favorables à l’expansion des crypto-monnaies, et pensent qu’a minima la valeur actuelle du marché restera la même. Du côté des NFT, la majorité des répondants perçoit le phénomène comme un marché susceptible de gagner en valeur à court terme.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *