08/02/2023
Et si le Salvador faisait défaut à cause du crash du Bitcoin ?

Et si le Salvador faisait défaut à cause du crash du Bitcoin ?

La note financière du Salvador s’est dégradée et le pays a perdu la confiance du FMI. L’adoption du Bitcoin comme monnaie légale ne se déroule pas comme prévu pour l’état d’Amérique du Sud.

Le Bitcoin est devenue une monnaie officielle au Salvador en septembre 2021, et cette décision pourrait participer à mettre à mal la finance et l’économie du pays.

Le Bitcoin ne convainc ni le FMI, ni les agences de notation

La valeur du Bitcoin a dégringolé ces derniers jours, descendant plus de 50% plus bas que son niveau historique. Le Salvador, qui a acheté pour 25 millions de dollars de Bitcoin (qui valent beaucoup moins aujourd’hui) et déjà dans une situation précaire, pourrait en payer de lourdes conséquences.

Le Fonds Monétaire International a proposé au pays dirigé par Nayib Bukele de l’aider à rembourser ses dettes, mais sous certaines conditions. L’une d’entre elles est d’abandonner le Bitcoin comme monnaie officielle du pays. Le refus du Président complique fortement les négociations avec le FMI.

Les agences de notation financière s’inquiètent également de la situation et de l’adoption du Bitcoin. La cryptomonnaie est jugée trop volatile par ces acteurs importants du marché, et à raison étant donné la conjoncture actuelle. Fitch Ratings et Moody’s ont décidé de dégrader la note du Salvador à un très mauvais CCC, qui l’empêche d’emprunter et de s’endetter à nouveau pour tenter de rebondir. Conséquence, les probabilités de défaut de paiement du Salvador vont crescendo.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *