24/04/2024
coingape

Elon Musk poursuit Sam Altman et OpenAI pour rupture d'accord


Visionnaire technologique derrière SpaceX et Tesla et propriétaire de X, Elon Musk fait une fois de plus la une des journaux, mais cette fois pas pour ses projets ambitieux dans l'espace ou les voitures électriques. Au lieu de cela, il est impliqué dans un différend juridique avec OpenAI et son PDG, Sam Altman, alléguant une violation de leur accord à but non lucratif.

Parallèlement, le procès affirme que l'évolution d'OpenAI vers des intérêts commerciaux, notamment avec le géant de la technologie Microsoft, contredit sa mission initiale de développer l'IA au profit de l'humanité.

Elon Musk poursuit Sam Altman et OpenAI pour trahison présumée

Le procès d'Elon Musk contre OpenAI et Sam Altman porte sur la prétendue trahison de leurs principes fondateurs. Musk, dans un récent dossier, affirme que le récent partenariat de l'entreprise avec Microsoft l'a détourné de son objectif initial de promouvoir l'intelligence artificielle générale (AGI) open source pour le bien commun.

En outre, il accuse OpenAI de se transformer en une entité fermée motivée par le profit, plutôt que de faire progresser la technologie au profit de l’humanité. Ce développement récent a notamment suscité des discussions dans le secteur des technologies artificielles (IA), en particulier dans un contexte de demande croissante de services d’IA à l’échelle mondiale.

Pendant ce temps, le procès de Musk, déposé devant la Cour supérieure de San Francisco, expose plusieurs griefs, notamment la rupture de contrat, la violation de l'obligation fiduciaire et les pratiques commerciales déloyales. En outre, il exige qu'OpenAI revienne à sa philosophie open source et demande une injonction pour empêcher l'exploitation de la technologie AGI à des fins lucratives.

Selon Musk, la sortie de GPT-4 en mars 2023 a marqué un écart significatif par rapport aux principes d'OpenAI. Bien qu'il soit présenté comme une étape importante dans l'avancement de l'IA, GPT-4 reste un modèle fermé, contrairement aux itérations précédentes. Musk affirme que cette évolution vers une technologie propriétaire sert les intérêts financiers de Microsoft, sapant ainsi l'intention initiale du statut à but non lucratif d'OpenAI.

Lisez aussi : Tom Emmer critique Gary Gensler de la SEC pour élaboration de règles illégales au milieu de la controverse SAB 121

Les critiques s'intensifient au milieu du remaniement du conseil d'administration d'OpenAI

Elon Musk critique en outre la composition du conseil d'administration actuel d'OpenAI, qui, selon lui, ne dispose pas de l'expertise technique nécessaire pour superviser de manière responsable le développement d'AGI. Il cite le licenciement en 2023 et la réintégration ultérieure du PDG Sam Altman comme révélateurs d'un programme axé sur le profit, orchestré pour s'aligner sur les intérêts de Microsoft.

Dans le même temps, le procès souligne les inquiétudes de Musk concernant les risques potentiels posés par le développement incontrôlé d’AGI entre les mains d’entités à but lucratif. Il prévient que donner la priorité aux gains commerciaux plutôt qu’aux considérations éthiques pourrait avoir des implications considérables pour la sécurité publique et l’avenir de la technologie de l’IA.

Cependant, au milieu de cette chaleur juridique persistante, OpenAI se prépare à nommer de nouveaux membres du conseil d'administration. Cette décision intervient alors que l’entreprise traverse des enquêtes réglementaires et des troubles au sein de la direction interne.

La réintégration d'Altman au poste de PDG en novembre fait suite à une période de bouleversements, avec la démission de plusieurs membres du conseil d'administration. Notamment, la surveillance réglementaire s'est intensifiée, la SEC aurait enquêté sur les communications internes pour déterminer si les investisseurs ont été induits en erreur lors du bouleversement de leadership.

Lisez aussi : Le prix du portail augmente de 50 % peu de temps après le largage, qu'est-ce qui nous attend ?

✓ Partager :

Rupam, un professionnel chevronné avec 3 ans d'expérience sur les marchés financiers, a perfectionné ses compétences d'analyste de recherche méticuleux et de journaliste perspicace. Il trouve du plaisir à explorer les nuances dynamiques du paysage financier. Travaillant actuellement comme sous-éditeur chez Coingape, l'expertise de Rupam dépasse les frontières conventionnelles. Ses contributions comprennent des articles de dernière minute, des développements liés à l'IA, des mises à jour en temps réel sur le marché de la cryptographie et des nouvelles économiques pertinentes. Le parcours de Rupam est marqué par une passion pour démêler les subtilités de la finance et livrer des histoires percutantes qui trouvent un écho auprès d'un public diversifié.

Le contenu présenté peut inclure l'opinion personnelle de l'auteur et est soumis aux conditions du marché. Faites votre étude de marché avant d’investir dans les cryptomonnaies. L'auteur ou la publication n'assume aucune responsabilité pour votre perte financière personnelle.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *