02/02/2023
Cryptomonnaies, livrets : les autorités mettent en garde contre les arnaques

Cryptomonnaies, livrets : les autorités mettent en garde contre les arnaques

Les escroqueries aux produits financiers, notamment aux placements en cryptomonnaies ou aux faux livrets, ont explosé début 2022.

Dans un contexte de forte inflation, les épargnants peuvent être à la recherche de placements alléchants. Une situation propice aux arnaques, notamment celle mettant en scène des cryptomonnaies ou des livrets d’épargne. L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) ont publié, mardi 14 juin dans leur rapport annuel, une mise en garde face à l’augmentation des escroqueries concernant des produits financiers. Le nombre de sites internet sur la liste noire des deux institutions a explosé début 2022, passant de 2.600 à 3.900, rapporte Le Parisien .

Cryptomonnaies prometteuses et livrets rassurants

Les cryptomonnaies, dont la volatilité peut être associée par les profanes à une opportunité de gagner beaucoup en peu de temps, sont particulièrement propices à ce type d’escroqueries. Selon les deux organismes, les arnaques impliquant de faux placements en cryptomonnaies ont généré des préjudices moyens de 40.000 euros début 2022, contre 20.000 euros sur l’année 2021. Un chiffre qu’il faut relativiser car « un certain nombre de personnes qui se sont fait gruger ne veulent pas le déclarer », précise Dominique Laboureix, secrétaire général de l’ACPR, cité par Le Parisien.

Dans un contexte de rehaussement des taux rémunérateurs pour compenser l’inflation, les faux livrets sont également très utilisés par les escrocs. « Le mot « livret » est utilisé un peu à toutes les sauces parce qu’il donne une impression de sérieux, de garantie », explique Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants et de leur protection à l’AMF. Certains proposent des taux supérieurs à 4%, ce qui n’est pas crédible dans la situation actuelle. Le livret A, qui devrait être relevé en juillet, ne devrait alors pas dépasser les 2%.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *