08/02/2023
Cryptomonnaies: « Il n’est pas exclu que le bitcoin se replie jusqu’à 25 000 dollars »

Cryptomonnaies: « Il n’est pas exclu que le bitcoin se replie jusqu’à 25 000 dollars »

Comment expliquer le krach actuel sur les cryptomonnaies ?

Manuel Valente : Depuis fin décembre dernier, le marché des cryptomonnaies est entré dans une phase baissière. Cela correspond au cycle habituel que nous avons déjà observé par le passé. Il faut rappeler que la prime de minage pour le bitcoin est divisée en moyenne tous les quatre ans. La rémunération offerte aux mineurs devient alors deux fois moins importante que précédemment. Cela a une incidence sur l’ensemble du marché des cryptomonnaies. Après avoir connu des pics en 2013, 2017 et 2021, l’année d’après elles entrent dans une phase de repli. Cette baisse a fragilisé certaines cryptomonnaies, en particulier le Terra Luna.

Que s’est-il passé exactement avec le Terra Luna ?

M.V. : Figurant dans le top 10 des cryptomonnaies, Terra Luna a clairement accentué la baisse. Elle propose un stablecoin, c’est-à-dire une devise numérique dont le cours est censé être stable. Contrairement à son concurrent le Tether qui garantit son stablecoin l’USDT avec le dollar en détenant directement en réserve la devise américaine. L’UST de Terra Luna est un stablecoin algorithmique. La stabilité de cette cryptomonnaie est assurée de manière artificielle par la création ou la suppression de Terra Luna. Mais elle a rencontré de graves difficultés techniques lorsque les cours ont baissé, rendant impossible la parité avec le dollar.

Pour y remédier Terra Luna possédait 1 milliard de dollars de bitcoin en réserve que les dirigeants ont vendu pour redresser la situation. Mais cela n’a servi qu’à accroître le repli du bitcoin. En parallèle, Terra Luna proposait via le protocole Anchor un système très risqué de prêt-emprunt avec une rémunération à 19% pour les prêteurs. Un taux assuré seulement en partie par les emprunteurs (4 à 5%), le supplément étant directement prélevé sur les réserves de Terra Luna. Un montage très risqué qui a accentué la chute de cette cryptomonnaie.

Le repli du bitcoin et des autres cryptomonnaies s’explique-t-il par d’autres phénomènes ?

M.V. : Les cryptomonnaies sont désormais corrélées avec les marchés financiers. Leurs cours reflètent donc le sentiment général de pessimisme des investisseurs. En théorie, le bitcoin a été conçu comme une réserve de valeur. Mais son statut d’or numérique a été remis en cause depuis l’entrée sur le marché de nombreux investisseurs professionnels. 36% des institutionnels américains détiennent aujourd’hui des cryptomonnaies. Depuis 2020, nous avons assisté à la création de nombreux produits financiers, comme des ETF sur les cryptomonnaies.  Ce marché est donc devenu fortement lié aux comportements d’achats et de ventes.

La baisse peut-elle se poursuivre ?

M.V. : Les cryptomonnaies devraient continuer à baisser cette année surtout compte tenu de leur corrélation aujourd’hui importante avec les marchés financiers traditionnels. Il n’est pas exclu que le bitcoin se replie jusqu’à 25 000 dollars, ce qui constituerait un bon point d’entrée.  On pourrait ensuite assister à une stabilisation des cours pendant plusieurs mois. Mais sur le long terme, la technologie est toujours solide et il n’y a pas de raison pour que le bitcoin perde de l’intérêt.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *