05/02/2023
Comment Sam Bankman-Fried, le patron de FTX, veut sauver l'industrie crypto

Comment Sam Bankman-Fried, le patron de FTX, veut sauver l’industrie crypto

Le trentenaire estime avoir encore « quelques milliards » pour aider certaines sociétés dans la tourmente, en pleine phase baissière du marché.

Sam Bankman-Fried, le patron de la plateforme d’échange de cryptomonnaies FTX, a les reins solides. Mi-juin, après le second crypto-krach, le trentenaire avait vu sa fortune personnelle passer de 15 milliards à 8,9 milliards. Mais pas de quoi le décourager: il lui reste encore des réserves pour sauver l’industrie des cryptomonnaies.

Dans un entretien accordé à Reuters, ce dernier a expliqué que sa société et lui-même avaient encore « quelques milliards » (2 milliards plus exactement) pour soutenir des entreprises en difficulté qui pourraient destabiliser l’écosystème. L’effondrement de la blockchain Terra mi-mai a entraîné de nombreuses sociétés dans la tourmente: de Celsius, en passant par le fonds d’investissement Three Arrow Capital ou encore BlockFi.

Sam Bankman-Fried a essayé d’en sauver quelques-unes. Il a par exemple accordé un crédit de 250 millions de dollars à la plateforme de prêts BlockFi, et envisagerait de racheter la société. Certains de ses investissements sont moins bénéfiques: fin juin, sa crypto société Alameda Research a accordé une facilité de crédit de 200 millions de dollars au crypto-courtier Voyager Digital… En vain, puisque Voyager Digital a déposé le bilan mardi. Ses nombreux investissements ont attiré l’intérêt d’autres sociétés, qui ont contacté l’intéréssé.

« Ces entreprises ne sont généralement pas dans des situations catastrophiques, bien que certaines petites plateformes de cryptomonnaies puissent encore échouer », a déclaré Bankman-Fried.

Dans une récente interview, ce dernier avait glissé que certaines plateformes seraient « secrètement insolvables » en raison de la mauvaise gestion de leurs liquidités.

En janvier, Sam Bankman-Fried a lancé le fonds FTX Ventures dôté de 2 milliards de dollars pour soutenir l’industrie crypto qui traverse une période compliquée, comme il le reconnaît lui-même. « Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une menace existentielle pour l’industrie, mais je pense que c’est un peu plus grave que ce que j’aurais prévu », a déclaré ce dernier.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *