05/02/2023
Coinbase continue sa chute

Coinbase continue sa chute

Alors que Coinbase est mal en point, Goldman Sachs a déclassé l’action Coinbase. La banque américaine avait conseillé la plateforme d’échange cryptos pour son introduction en Bourse en avril 2021.

Les temps sont durs pour Coinbase. Lundi, la banque américaine Goldman Sachs a abaissé la note de l’action Coinbase (COIN) de « neutre » à « vendre », en raison de la chute sur le marché des cryptomonnaies et de la baisse d’activité des différentes entreprises dans le secteur. Selon Bloomberg, Coinbase a désormais 20 recommandations d’achat, 6 de maintien et 5 de vente.

La décision de la banque américaine a fait chuter le cours de l’action Coinbase de 11 % depuis lundi, s’échangeant ce mercredi autour de 51 dollars. Depuis son introduction au Nasdaq en avril 2021, l’action de Coinbase a chuté de 79 %, faisant face à de forts mouvements de marché. Pour rappel, Goldman Sachs avait conseillé Coinbase pour son introduction en Bourse.

« Nous pensons que Coinbase devra procéder à des réductions substantielles de sa base de coûts afin d’endiguer la consommation de trésorerie qui en résulte, alors que l’activité de trading de détail se tarit », a écrit l’analyste de Goldman Sachs William Nance dans une note.

La situation semble à ce jour assez chaotique pour Coinbase, qui avait jusqu’à présent profité de la hausse des cours des cryptomonnaies jusqu’à être valorisée 68 milliards de dollars avant son introduction en Bourse. Aujourd’hui, sa valorisation est tombée à 12,4 milliards de dollars.

Réduction de 18 % de ses salariés

La plateforme d’échange américaine, concurrente de Binance, a du mal à tenir le choc de la volatilité des cryptomonnaies. Mi-mai, elle a publié des résultats en baisse pour le premier trimestre de l’année: son revenu net est tombé à 1,17 milliard de dollars au premier trimestre, contre 1,60 milliard un an plus tôt, son volume total de transactions a chuté à 309 milliards contre 335 milliards il y a un an, et son nombre d’utilisateurs mensuels actifs est passé de 11,4 millions à… 9,2 millions.

A ses résultats mitigés, se sont ajoutés les deux derniers crypto-krachs, du mois de mai et de juin, qui ont fragilisé certaines plateformes d’échanges de cryptomonnaies, de Crypto.com par d’autres plateformes latino-américaines qui ont dû tailler dans leurs effectifs.

Dans ce contexte, Coinbase n’a pas été épargnée. Elle a aussi annoncé devoir se séparer de 18 % de ses effectifs, soit de 1.100 salariés, contre 4.900 salariés. La société souhaite s’assurer qu’elle veut « rester en bonne santé » pendant le ralentissement économique, a annoncé son patron Brian Armstrong dans un post. Il faut dire que la société a « grandi très vite » comme elle le reconnaît elle-même.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *