30/01/2023
Certaines plateformes seraient "secrètement insolvables" estime Sam Bankman-Fried

Ces trois dates clés de juillet qui pourraient avoir un impact sur le marché crypto

L’écosystème crypto, fragilisé par deux crypto-krachs, a les yeux rivés sur trois annonces majeures au mois de juillet, en provenance des Etats-Unis.

Le marché des cryptomonnaies, qui a vécu deux récents crypto-krachs, est de plus en plus corrélé aux marchés financiers traditionnels. C’est pour cette raison que la crypto-communauté a les yeux rivés sur trois prochaines annonces en provenance des Etats-Unis, les 13, 26-27 et 28 juillet. Des annonces qui pourraient avoir un impact sur le marché des cryptomonnaies.

• 13 juillet: les yeux rivés vers l’IPC

Le 13 juillet, le bureau des statistiques du travail américain publiera son indice mensuel des prix à la consommation (IPC). Pour rappel, mi-juin, l’organisme a annoncé que l’IPC aux Etats-Unis a augmenté de 8,6 % en mai par rapport à la même période il y a un an, étant au plus haut depuis 40 ans. Une annonce qui a fortement fragilisé le marché des cryptomonnaies, qui est entré dans un second crypto-krach.

Selon le site investing.com, les prévisions d’IPC pour le mois de juin sont de 8,7 %, soit en légère hausse par rapport au mois de mai. Pour le co-fondateur de The Crypto Academy, un IPC inférieur aux prévisions pourrait être « le catalyseur d’un rebond », comme l’a remarqué le média spécialisé CoinTelegraph.

De même, Michaël van de Poppe, le patron de la société crypto EightGlobal, a déclaré lundi sur Twitter que « tous les yeux sont rivés sur les données de l’IPC la semaine prochaine », évoquant une potentielle hausse pour le bitcoin, s’il devait repasser au dessus des 20.000 dollars.

• Fin juillet: nouvelles annonces de la Fed et PIB américain

Par ailleurs, les 26 et 27 juillet, la Réserve fédérale américaine rendra sa décision sur une nouvelle hausse des taux d’intérêt. Mi-juin, la Fed a relevé de 75 points de base ses taux directeurs. Il s’agit de la plus forte hausse de taux depuis 1994 aux Etats-Unis.

Pour rappel, les valeurs tech et les cryptomonnaies sont parmi les actifs les plus sensibles aux politiques des banques centrales, et notamment de la banque centrale américaine (la Fed). Globalement, sur les années 2020 et 2021, il y avait de fortes liquidités sur les marchés injectées par les banques centrales pour soutenir les économies en pleine pandémie.

Cela a provoqué une hausse du marché des cryptomonnaies et du Nasdaq ainsi que des autres actifs risqués. Mais l’année 2022 est différente et le contexte économique a changé: la banque centrale américaine a en effet commencé à relever ses taux pour lutter contre l’inflation. Face au resserrement de la politique monétaire de la banque centrale américaine, les investissements sur les actifs les plus risqués sont en repli. Il y a moins d’argent en circulation dans les marchés financiers, et cela pénalise le Nasdaq et donc les cryptomonnaies.

Enfin, le 28 juillet, les estimations du produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre 2022 aux Etats-Unis seront rendues publiques. Au premier trimestre, le PIB des Etats-Unis a reculé 1,5 %. On parle de récession lorsque le PIB baisse pendant deux trimestres consécutifs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *