01/03/2024
Bitcoin renoue avec les 50 000 dollars : 90% des détenteurs en situation de plus-value

Bitcoin renoue avec les 50 000 dollars : 90% des détenteurs en situation de plus-value



La dynamique entamée en mars 2023, après un creux à 19 000 dollars, se confirme : ce 12 février 2024, Bitcoin a renoué avec la barre des 50 000 dollars, un niveau plus atteint depuis décembre 2021. Outre la symbolique du prix, synonyme d’une progression de 127% en un an, ce seuil signifie que la majorité des détenteurs de bitcoin sont désormais en profit : en effet, d’après le site analytique IntoTheBlock, 48 millions des adresses bitcoin, soit plus de 90 % du total des détenteurs de cette crypto monnaie, ont acquis leur solde à un prix inférieur et sont donc en situation de plus-value latente !

Une bonne nouvelle pour les investisseurs donc, même si une partie d’entre eux espèrent évidemment que Bitcoin retrouve son record de 67 000 dollars, atteint en novembre 2021. Pour cela, il lui faudrait encore gagner 30%. Une hausse loin d’être impossible pour l’actif numérique, habitué aux gains de cette envergure, d’autant plus avec le succès des ETF Bitcoin aux États-Unis : déployés il y a près d’un mois, ces produits d’investissement en bitcoin, accessibles à l’ensemble des particuliers américains, ont déjà accumulé plus de 192 000 bitcoin, soit près de 9 milliards de dollars d’achat sur le marché. D’après Alexandre Roubaud, PDG de l’application d’investissement bitcoin Bitstack, cette offre américaine confirme des signaux positifs déjà visibles dans les analyses de la blockchain. «Les données on-chain étaient déjà très intéressantes : nous sommes depuis plusieurs semaines, plusieurs mois, au plus haut niveau de bitcoins immobilisés depuis un an et plus, explique l’entrepreneur, dont les clients ont acheté pour plus de 22 millions d’euros de bitcoin en 2023 et sont 96% à être en situation de plus-value latente. On estime que 15 millions de bitcoins, sur les 19 millions en circulation, ne sont pas à vendre. Et les ETF s’ajoutent à cela : c’est une nouvelle offre qui vient compléter celle existante, car c’est un véhicule régulé accessible aux particuliers mais aussi aux institutionnels.» Des produits qui créent une pression acheteuse, à quelques mois du halving, ce mécanisme automatique propre à Bitcoin qui divise par deux tous les quatre ans environ la création de nouveaux bitcoins.

La suite sous cette publicité

La suite sous cette publicité

Pas encore de frénésie d’achat bitcoin chez les particuliers

Parmi les grands gagnants de cette hausse des prix, Microstrategy peut fanfaronner : la société américaine d’édition de logiciels d’entreprises a orienté depuis trois ans sa stratégie business vers l’achat frénétique de bitcoins pour sa trésorerie au point d’émettre des obligations pour financer ses investissements. Avec désormais 190 000 bitcoins dans son coffre virtuel, la société affiche un gain non réalisé de… 3,5 milliards de dollars. De quoi propulser l’action de l’entreprise à 720 dollars, en hausse de 10% en clôture du Nasdaq hier.

Et si les fluctuations de Bitcoin sont toujours imprévisibles, la plupart des signaux actuels laissent penser que la première des cryptomonnaies pourrait continuer sa progression, notamment car la demande des particuliers n’aurait pas encore retrouvé l’engouement d’il y a trois ans. «Chez Bitstack, nous assistons bien à un trafic organique supplémentaire mais il reste modéré car il n’y a pas encore de frénésie des particuliers, ni des médias, explique Alexandre Roubaud. Au sein de l’application en revanche, on assiste à une activité en hausse, que ce soit de la part des acheteurs mais aussi de la part des vendeurs qui en profitent pour réaliser leurs plus-values.» Il n’est en effet pas inutile de rappeler que concrétiser ses bénéfices n’est jamais une stratégie perdante, même si les cours continuent de s’envoler…



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *