24/04/2024
Binance arrête certains produits de trading en France

Binance à l’origine de grands mouvements sur l’USDT, le plus gros stablecoin du marché



Sous pression, le géant des cryptomonnaies a cherché à maintenir la liquidité du stablecoin USDT en collaboration avec Tether.

L’étau règlementaire se resserre autour de Binance. Lundi, le géant des cryptomonnaies a annoncé qu’il échangerait 750 millions de paires de jetons USDT-tron contre des USDT-ether en collaboration avec Tether, afin de « maintenir la liquidité » des jetons. « Si vous constatez des mouvements importants de l’USDT dans vos portefeuilles aujourd’hui, vous savez ce qu’il en est », a tweeté Binance. La société Tether, qui détient le stablecoin USDT, a envoyé 750 millions d’USDT à Binance.

« L’objectif de cette transaction était de préserver la liquidité des stablecoins sur plusieurs blockchains, un aspect critique pour assurer le bon fonctionnement et l’efficacité du marché. Ce genre de swap, implique de déplacer des crypto monnaies d’une blockchain à une autre et est généralement initié par un exchange lorsqu’il connaît un excédent sur une chaîne et un déficit sur une autre », souligne un article de Coin Acamedy.

Pour rappel, un stablecoin (ou cryptomonnaie stable) est un crypto-actif (ou actif numérique) qui est arrimé à une monnaie fidiciaire comme l’euro ou le dollar. Un stablecoin peut aussi être adossé à d’autres actifs (comme par l’exemple l’or). C’est ce qu’on appelle le sous-jacent du stablecoin. Aujourd’hui, deux stablecoins dominent le marché: l’USDT de Tether qui pèse 83 milliards de dollars de capitalisation et l’USDC (28 milliards de dollars) de Circle.

Etau règlementaire

Cette décision intervient alors que l’étau règlementaire est en train de douloureusement frapper Binance sur le marché américain puis, plus récemment, celui du Nigéria. En effet, le gendarme boursier local, directement inspiré par son homologue américain la SEC, a déclaré les activités de Binance dans le pays illégales, constatant que la société n’y était pas enregistrée en bonne et due forme.

Pour rappel, la semaine dernière, le gendarme américain des marchés financiers, la SEC, a assigné lundi en justice Binance, ainsi que son patron, Changpeng Zhao, pour contournement de la réglementation. En outre, la SEC accuse la société d’avoir permis à des résidents américains d’utiliser Binance sans s’être déclarée aux Etats-Unis.

Quelques jours plus tard, la filiale américaine de Binance a annoncé suspendre les dépôts en dollars américains (USD) sur sa plateforme. Les retraits en dollars sur Binance US ne sont plus effectifs dès ce mardi. On a l’impression d’un équipage qui écope sévèrement pour éviter que le bateau coule. Tout cela maintien la pression sur l’ensemble du marché crypto.

Binance communique peu sur le nombre de retraits effectués par les clients mais cela doit largement dépasser le milliard de dollars désormais. De son côté, le patron de Binance, CZ, a tweeté samedi dernier que la plateforme avait fait face à une sortie nette d’environ 392 millions de dollars en l’espace de 24 heures. « Nous avions traité une sortie nette de 7 milliards de dollars en une journée en novembre dernier », a rappelé ce dernier.

Antoine Larigaudrie édité par PA





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *