24/04/2024
La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple

Apple Vision Pro : tout ce qu’il faut savoir sur le casque de réalité mixte révolutionnaire


Le 5 juin, Apple est enfin descendu dans l’arène de la réalité mixte avec un casque haut de gamme, appelé Vision Pro. Voici ce qu’il y a à savoir sur ce nouvel engin. « C’est le premier produit que l’on regarde à travers », selon Tim Cook.

Les rumeurs font place à l’officialisation. Apple a profité de sa conférence WWDC 2023 pour présenter son casque de réalité mixte, appelé Apple Vision Pro. Avec ce produit, présenté en toute fin de keynote, Apple confirme que cet évènement est le plus important de la société depuis une dizaine d’années. Cela faisait longtemps que le groupe n’avait pas dévoilé un produit de ce calibre.

Contrairement aux premières suppositions, Apple n’a pas opté pour une approche impliquant des lunettes connectées. À la place, la firme de Cupertino a fait le pari d’un casque haut de gamme, dont l’apparence rappelle celle d’un masque de ski, qui recouvre une importante surface du visage, autour des yeux. Une sangle épaisse, qui passe derrière la tête, maintien l’engin en place.

La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple

Paradoxalement, l’arrivée imminente de ce casque de réalité mixte — après des années de bruits de couloir — arrive à un moment où l’appétit du public pour ce genre d’activité semble en baisse. Toutefois, Apple a souvent été à l’origine de nouvelles pratiques : peut-être que le casque Apple Vision Pro est à l’aube d’une future tendance dans la tech.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons cet article explicatif.

À quoi servira le casque d’Apple ?

« C’est le premier produit que l’on regarde à travers », selon Tim Cook, le patron d’Apple. Un slogan fort, bien trouvé, mais qui ne répond pas à une question centrale : pourquoi Apple veut-il lancer un casque ? Si l’intérêt d’un iPhone ou d’une Apple Watch peut sembler évident, celui d’un produit « de niche » comme un casque de réalité virtuelle l’est moins.

La conférence de la WWDC s’est attachée à donner plusieurs cas d’usage pour que l’on saisisse les différentes possibilités offertes par le Vision Pro. Voir un film, jouer à des jeux vidéo, enregistrer une vidéo en 3D pour avoir la possibilité ensuite de revoir une scène comme si elle était vraie, avec de la profondeur et une incrustation dans le paysage.

La présentation du Apple Vision Pro // Source : Apple
La présentation du Apple Vision Pro // Source : Apple

La dimension gaming reste toutefois moins ambitieuse que celle suivie par Meta. Il n’est pas question d’immersion, mais la projection d’un écran géant et une manette. Le jeu vidéo semble être périphérique dans les projets d’Apple, qui mise plutôt sur de la vie quotidienne et de la productivité. Cela pourrait toutefois évoluer à l’avenir, selon l’appétit du public et l’évolution du marché.

Si le jeu vidéo n’est pas au cœur de l’expérience du casque, le cinéma l’est. En tout cas, il sera possible d’avoir un effet « cinéma » n’importe où, chez soi, ou bien dans les transports (si le film ne dure pas trop longtemps, car l’autonomie est annoncée pour deux heures). Si vous espériez que les films 3D appartiennent au passé, le fait est que le Vision Pro leur offre une nouvelle chance.

L’importance du divertissement a d’ailleurs été mis en avant avec l’intervention de Bob Iger, le PDG de Disney, qui a fait une apparition pendant le keynote. Le géant du cinéma va proposer la première appliation tierce pour le Vision Pro et ce sera bien sûr Disney+, sa plateforme de SVOD. On nous promet bien sûr des expériences immersives.

Quelles applications sur le casque d’Apple ?

Les applications iPhone et Ipad marchent dans le casque Vision Pro et il y a un accès à l’App Store, la boutique logicielle pour l’environnement Apple. Évidemment, Apple va faire en sorte de décliner toute sa suite pour qu’elle fonctionne sur son casque de réalité mixte : c’est vrai pour Apple TV+, Apple Music, le navigateur Safari, mais aussi le bloc-notes, iMessage ou les mails.

La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple
La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple

Des partenaires d’importance ont aussi été signalés, comme Microsoft pour porter sa suite bureautique Office en réalité mixte, ou bien Disney qui déclinera son accès en vidéo à demande sur abonnement (Disney+). Les développeurs ont la possibilité d’adapter leur application en 3D ou bien de réutiliser l’existant en 2D. Le nom du système d’exploitation est VisionOS.

Les icônes apparaissent au milieu de sa vision, sur l’écran d’accueil. L’interface se veut transparente, pour que la personne utilisant le casque reste ancrée dans le monde réel et voit ce qui se passe autour (Apple a prévu un système pour que les regards des personnes puissent toujours se croiser). Un mode « environnement » est aussi prévu pour proposer de la réalité virtuelle.

Quelles caractéristiques pour le casque Apple Vision Pro ?

Pendant un temps, deux versions du casque ont longtemps cohabité en interne. L’une complètement sans-fil, avec un processeur et une batterie intégrée. L’autre plus légère, relié par un fil à dispositif externe, notamment pour l’alimentation. La conférence du WWDC du 5 juin 2023 montre qu’Apple a retenu cette deuxième option, un peu moins nomade.

Sur le plan technique, Apple fait le pari d’une expérience de réalité mixte. On trouve des caméras placées sur le casque qui retranscrivent l’environnement immédiat face à l’individu. L’appareil fonctionne avec un système d’exploitation ad hoc, dénommé VisionOS, dont le rôle est de déployer une expérience de navigation à la fois fluide et cohérente, notamment dans l’usage des applications.

Du côté de l’affichage, on retrouve deux écrans OLED avec une définition en ultra haute définition (4K) pour chaque œil. Le casque accueille également un processeur M2 ainsi qu’un processeur R1 pour le traitement vidéo 3D. La puce M2 est un peu moins puissante que celle des derniers MacBook Pro (M2 Pro). En revanche, la puce M1 est une nouveauté matérielle pour le casque.

Les écrans micro LED dans le casque délivrent un ensemble de 23 millions de pixels en tout et l’engin est bardé de capteurs et de caméras. On trouve également, du côté de la visière, non pas des lunettes, mais des lentilles sur mesure. Techniquement, il s’agit d’un appareil concentrant beaucoup de technologies et de composants, ce qui va constituer un sacré défi pour la concurrence.

Le pilotage de l’appareil se fait sans contrôleur physique. On commande le Vision Pro à la voix, au regard et par des gestes — par exemple un pincement de doigts pour envoyer une instruction. Il y a certes une couronne (Digital Crown), qui est la même que sur l’Apple Watch et des AirPods Max, mais dont le rôle est de calibrer le degré d’immersion.

VideoScreenshot–YouTube-WWDC2023June5Apple-92’15”
Le casque donne l’impression de devenir transparent. C’est grâce à l’écran OLED incurvé, qui affiche vos yeux. // Source : capture d’écran

Chose tout à fait remarquable pour être soulignée, le casque intègre un écran sur la façade avant. Un écran OLED incurvé, qui réplique les yeux de la personne portant le casque ! C’est une sorte d’illusion, mais qui permet à quelqu’un dans la pièce « d’accrocher » votre regard. Bien sûr, la personne qui porte le casque peut aussi voir l’individu dans la pièce.

Du côté de la conception physique, Apple entend présenter un produit soigné aux finitions impeccables et avec des matériaux de qualité. On s’inscrit ainsi dans une logique tournée vers le haut de gamme, avec un design épuré. Le poids du casque a été allégé (la batterie est externe pour cette raison) avec l’emploi de composants comme le carbone pour que le port reste confortable dans le temps.

Un casque conçu pour le grand public ?

Historiquement, Apple a toujours été une marque grand public. Ce n’est pas dans ses habitudes de lancer des produits de niche. L’entreprise de Cupertino attend généralement qu’une technologie soit mature avant de s’y mettre, toujours dans l’objectif de dominer le marché.

Avec son casque, Apple semble changer de stratégie. Sur le papier, l’appareil est séduisant, futuriste et avant-gardiste. Apple pourrait bien se positionner de façon à donner un avant-goût du futur. On sait que l’entreprise américaine songe toujours à lancer des lunettes pour le grand public « plus tard dans la décennie », selon le journaliste très bien renseigné Mark Gurman.

La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple
Tournez la tête pour voir différentes applications placées dans différentes directions. // Source : Apple

Le fait que ce casque constitue une certaine prise de risque. Plusieurs experts, y compris chez Apple, ont d’immenses doutes sur la stratégie du constructeur californien. En mars 2023, le New York Times racontait que de nombreux employés Apple ne croient pas au potentiel du produit. Les chiffres de ventes estimées, entre 200 000 et 500 000 exemplaires la première année, sont extrêmement inférieurs aux habitudes d’Apple.

Ce casque Vision Pro est capable de faire beaucoup de choses (du cinéma, de la productivité, du divertissement, du jeu vidé, des photos, de la navigation, et ainsi de suite). C’est peut-être un moyen pour Apple de jauger l’appétit du marché, voir ce qui peut intéresser le public et se focaliser ensuite sur ces aspects pour de futures itérations.

Combien coûte le casque Apple Vision Pro ?

Oubliez la tarification habituelle des casques de réalité virtuelle, dont certains sont sous la barre des 500 euros (comme l’Oculus Quest 2, à 449 euros). Oubliez aussi les produits du haut du panier, comme le Quest Pro, qui grimpe à 1 199 euros. Avec le Vision Pro, on entre dans une toute nouvelle grille tarifaire : il vous faudra verser 3 499 dollars pour mettre la main dessus.

À ce prix, impossible de prétendre s’adresser au grand public. Il sera jugé bien trop cher pour beaucoup, cela malgré les technologies sophistiquées que l’appareil accueille. Mais on peut tabler sur la sortie d’autres modèles ultérieurs, un peu moins haut de gamme. Comme un simple « Apple Vision » par exemple ? Il faudra attendre une future conférence d’Apple pour s’en assurer. On mise en tout cas sur une deuxième version qui sortira plutôt rapidement.

Quand Apple sortira-t-il son casque Vision Pro ?

La disponibilité commerciale de l’Apple Vision Pro est annoncée pour début 2024. Pour le moment, les États-Unis seront servis en premier. La disponibilité du casque pour le reste du monde reste à déterminer.

La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple
Ambiance panoramique avec le casque Vision Pro. // Source : Apple

Apple va-t-il lancer un métavers ?

Il n’est pas dans les habitudes d’Apple de commenter les rumeurs, mais la marque ne rate jamais une occasion de tacler Facebook, qu’elle ne porte pas dans son cœur. Interrogé sur le métavers, le concept de monde virtuel cher à Mark Zuckerberg, Tim Cook, le patron d’Apple, a expliqué ne pas apprécier ce terme. Apple n’ira pas sur ce secteur.

Cependant, cela veut-il dire qu’Apple ne lancera pas de monde virtuel en 3D ? L’existence des avatars Memojis laissent penser qu’il y aura des personnages virtuels dans le casque Apple, tandis que plusieurs offres d’embauche mentionnent l’existence d’un monde virtuel. Il est toutefois probable qu’Apple l’imagine différemment.

Pour aller plus loin

Tim Cook. // Source : Capture d'écran keynote Apple

Quel nom pour le casque d’Apple ?

Pendant un temps, il a été question de l’appeler Apple Glasses, dans l’hypothèse où l’entreprise américaine lancerait des lunettes connectées. Plusieurs autres noms ont depuis circulé dans la presse spécialisée, comme Apple VR, Apple AR, Apple Vision, Apple Reality, Reality One ou Reality Pro. En fin de compte, le géant de la tech a opté pour le nom de Vision Pro.

La présentation de Apple Vision Pro // Source : Apple
Le casque se veut assez léger et confortable. // Source : Apple

Pourquoi diable Apple se lance-t-il dans la réalité mixte ?

Il est difficile de deviner dans quelle direction va Apple. Très confiante sur l’intérêt de la réalité augmentée, la marque californienne répète sans cesse depuis des années qu’il s’agit du futur. Des lunettes capables d’ajouter des informations contextuelles à la réalité, comme une direction ou une notification, attisent notre curiosité, mais on ne peut pas dire la même chose d’un casque de réalité virtuelle.

À vrai dire, la réalité virtuelle n’a jamais réussi à quitter son statut de technologie de niche. Même avec 15 caméras dédiées à la réalité augmentée, nous ne nous imaginons pas nous isoler dans un monde virtuel le soir en rentrant à la maison (la réalité mixte permet d’en sortir, mais seulement virtuellement). Nous nous posons forcément des questions sur sa stratégie. Apple, habitué au quasi-sans-faute, prend un risque immense en lançant un produit à première vue destiné à une petite catégorie de la population. Il reste à voir si le produit final sera un vrai game-changer.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Suivez l’actualité de la WWDC



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *