24/04/2024
Apple parie sur l'"ordinateur spatial" plutôt que sur le métavers

Apple parie sur l' »ordinateur spatial » plutôt que sur le métavers



Apple a présenté, lundi, son propre casque de réalité virtuelle, baptisé « Vision Pro ». Celui-ci sera mis en vente en 2024 et coûtera près de 3 500 dollars. C’est le premier lancement de nouveau produit pour la marque à la pomme en près de dix ans.

Publié le : Modifié le :

Près de trois fois le smic. Pour 3 499 dollars (3 267 euros), le nouveau casque de réalité virtuelle « Vision Pro », dévoilé par Apple lundi 5 mai, doit permettre à son acquéreur d’entrer dans l’ère de l' »ordinateur spatial ».

Ces lunettes au design proche de celui d’un masque de ski représentent un grand défi pour le patron de la marque à la pomme, Tim Cook. C’est en effet le premier lancement d’un nouveau produit depuis la sortie de l’Apple Watch en 2014.

La promesse ? Réinventer la manière dont l’utilisateur est censé interagir avec l’informatique mais aussi son environnement. Ce casque permet de voir – comme de vraies lunettes – les alentours tout en affichant sur l’interface/écran devant les yeux des informations supplémentaires : c’est son aspect réalité augmentée.

Mais il permet aussi de s’immerger totalement dans la réalité virtuelle, à la manière des multiples casques de « VR » (« virtual reality »), tels ceux de Facebook ou Sony, pour évoluer dans un univers 100 % numérique, fait de jeux vidéo, de salles de conférence dématérialisées, etc.

Pour le grand public ?

L’ambition commerciale de ce lancement est aussi de réussir là ou Facebook peine à faire son trou avec ses casques Oculus (la marque de réalité virtuelle rachetée pour 2 milliards de dollars par Mark Zuckerberg en 2014). Sans jamais le nommer, Apple veut aussi dominer ce métavers qui est censé être l’avenir de l’internet.

Sauf que Tim Cook l’appelle l' »ordinateur spatial ». Et ce n’est pas qu’une différence de terminologie. Facebook mise sur un univers où l’utilisateur pourra consommer du divertissement tout en étant abreuvé de publicités rapportant de l’argent à l’empire de Mark Zuckerberg. Le cœur de métier d’Apple, ce sont plutôt les objets. Pour Tim Cook, il n’est donc pas tant question de l’avenir de l’Internet que du futur de l’ordinateur ou des smartphones. Car à terme, ces casques doivent permettre à Apple de continuer à inonder le marché de ses produits, même lorsque le monde se sera lassé d’acheter chaque année un nouvel iPhone.

Mais pour 3 499 dollars ? Le dernier casque de réalité virtuelle de Facebook coûte 500 dollars. Certes, Apple est connu pour proposer des produits haut de gamme, dont le prix dépasse ceux pratiqués par la concurrence. Mais dans ce cas, c’est sept fois le prix du principal rival.

La raison la plus probable à cette politique tarifaire serait que cette première version du casque de réalité mixte (virtuelle et augmentée) n’est pas vraiment destinée au grand public, souligne le Financial Times. Ce serait plutôt un premier pas dans ce grand bain avec un casque que les professionnels du secteur peuvent s’offrir afin de réfléchir à des applications ou des jeux spécifiquement pour cet objet. Et lorsque tout l’écosystème sera prêt – casque et applications dédiées –, Apple pourra sortir une version plus abordable pour le commun des mortels. Mais rien ne dit, à l’heure actuelle, que cet objectif sera réellement atteint un jour.



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *