30/01/2023
Alexandre Dreyfus, le fondateur de Socios, voit le récent crypto-krach comme un "mal nécessaire"

Alexandre Dreyfus, le fondateur de Socios, voit le récent crypto-krach comme un « mal nécessaire »

Interrogé par BFM Crypto, Alexandre Dreyfus a évoqué la stratégie de sa plateforme de tokens, qui compte 1,5 millions d’utilisateurs.

Créée en 2018 par le Français Alexandre Dreyfus, la plateforme de tokens Socios permet à des supporters de prendre des décisions sur la vie des clubs grâce à un principe de « fan token ». Ce principe, inventé par Socios, est un mélange entre une cryptomonnaie et un NFT (jeton non fongible). Les fan tokens peuvent être uniquement achetés avec la cryptomonnaie chiliz, également créée en 2018.Les fan tokens « sont des actifs numériques entièrement fongibles qui vous donnent les droits de vote et d’autres utilitaires centrés sur les fans des différentes équipes auxquelles chaque fan token est associé », précise le site de la société. « Les fan Tokens n’expirent jamais et, puisqu’ils sont fongibles, ils peuvent être échangés librement contre du chiliz sur la plateforme de Socios.com et hors plateforme auprès de tout autre fournisseur d’échange de fan token autorisé à opérer sur la Blockchain de Chiliz », précise le site.

« La situation actuelle est un mal nécessaire »

La cryptomonnaie chiliz figure en 68ème position du classement de Coinmarketcap qui classe les cryptomonnaies en fonction de leur capitalisation. Elle pèse à ce jour une capitalisation de 683 millions de dollars. Selon les données de Etherscan, qui permet de voir les transactions sur différentes blockchains, environ 142.000 utilisateurs détiendraient des chiliz. Alexandre Dreyfus, lui, revendique jusqu’à 500.000 voire 1 million de détenteurs de cette cryptomonnaie.

Comme de nombreuses cryptomonnaies, le cours du chiliz a été bouleversé par la tempête vécue par l’écosystème la semaine dernière. Elle a notamment atteint son plus bas depuis un mois à 0,08 dollar le 12 mai, avant de remonter autour de 0,11 dollar ce jeudi. Mais on est encore loin du dernier pic atteint le 30 mars dernier lorsqu’un chilliz s’échangeait contre 0,29 dollar (soit -62% depuis lors) ou de son pic historique à 0,64 dollar en avril 2021 (-83% depuis cette date).

La semaine dernière, en effet, le marché des cryptomonnaies et des stablecoins, a vécu de fortes turbulences qui ont eu des implications à court terme mais qui posent aussi des questions à plus long terme, notamment sur la résilience du secteur. »La situation actuelle est un mal nécessaire, il y avait beaucoup d’argent à un moment donné. Moi qui ai vécu les années 2000 en tant qu’entrepreneur: tout allait très vite. Aujourd’hui, on revient à des bases un peu plus saines. Il faut qu’on ait le temps de construire des projets utiles pour les utilisateurs », confie Alexandre Dreyfus.

A ce jour, Socios est le partenaire de plus de 60 clubs de football, parmi lesquels le PSG, la Juventus ou encore Manchester City. Concrètement, un fan du PSG peut acheter un « PSG fan token » au prix actuel de 8 euros, lui donnant droit de prendre des décisions sur la vie du club. Concrètement, pour prendre des décisions, les supporters peuvent voter sur la blockchain Chiliz, un fan token équivalant alors à un vote.

A titre d’exemple, alors qu’aura lieu le 21 mai la célébration du dixième titre de championnat du PSG, les supporters ayant acquis des fan tokens ont pu donner des idées sur le design de l’entrée du stade ou encore sur les musiques à utiliser. Le PSG compterait entre 30.000 et 50.000 propriétaires de fan tokens, nous a indiqué Alexandre Dreyfus. « Plus de 90 % des propriétaires de tokens ne sont pas en France: c’est l’intérêt de la blockchain qui engage des fans qui ne sont pas nécessairement dans le stade », souligne Alexandre Dreyfus.

L’application Socios.com, lancée en novembre 2019, compterait donc plus de plus de 1,5 million d’utilisateurs, son patron affirmant que le chiffre a été multiplié par 10 en un an. Il s’agit d’utilisateurs ayant un compte sur Socios, qui peuvent détenir des fan tokens, mais les fans tokens de Socios sont aussi distribués par d’autres plateformes d’échanges comme le géant Binance.

Socios fait d’ailleurs face à de nouveaux concurrents: si Binance propose les fan tokens de Socios, la plateforme a également lancé l’an dernier ses premiers fan tokens avec le club de foot de la Lazio Rome et compte depuis de nouveaux partenaires comme le FC Porto ou encore le Santos FC. De même, l’exchange de cryptomonnaies turc Bitci.com propose également des dizaines de fan tokens à l’heure actuelle.

Partenariat avec Messi

A ce jour, la plateforme basée à Malte, et qui compte 200 employés, bénéficie d’une licence estonienne et d’une autorisation du régulateur suisse pour opérer, ce qui lui permet notamment de faire de la publicité à la télévision dans différents pays. Par ailleurs, Socios a annoncé ce mardi avoir signé Lionel Messi en tant qu’ambassadeur pour représenter la marque. Mais le groupe aimerait aller plus vite. »Nous avons déjà près de 40 employés en France, des développeurs, et nous continuons à investir en France. Nous envisagerions de nous inscrire en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) à un moment donné, si nous avons besoin de nous développer davantage en France en termes de marketing », confie à BFM Crypto Alexandre Dreyfus.

Un enregistrement en tant que PSAN en France lui conférerait à la fois une plus grande crédibilité en tant que plateforme en France, mais également lui permettra de faire de la publicité (mais sans démarchage) auprès de la clientèle française.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *